Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley DOSSIER : La saison 2018 - 2019 des handballeuses de l'ESBF à Besançon

Handball féminin : l'ESBF perd de peu le choc de la D1 et sa place sur le podium

mercredi 13 février 2019 à 21:07 - Mis à jour le jeudi 14 février 2019 à 14:15 Par Julien Laurent, France Bleu Besançon

Les handballeuses de Besançon n'ont peut-être pas encore tout à fait digéré leur élimination européenne aux portes du Top 8 de la Coupe EHF, il y a trois jours. Dans le duel pour le podium de la D1 (LFH) ce mercredi, l'ESBF a été battue (22-23) par Nice qui lui chipe la 3e place du classement.

Déceptions et frustrations actuellement au Palais des Sports de Besançon pour l'ESBF
Déceptions et frustrations actuellement au Palais des Sports de Besançon pour l'ESBF - Créatif Photo / ESBF Handball

Besançon, France

La fatigue et la déception de la défaite européenne – la tête haute, mais éliminatoire aux portes des ¼ de finale de la Coupe EHF – contre Viborg, trois jours plus tôt, étaient encore présentes dans les jambes et les têtes des handballeuses bisontines. Mais la motivation et l'envie de vite rebondir, aussi, ce mercredi soir à l'occasion du choc de la 16e journée en championnat de France de D1 (LFH).

Malheureusement, ça n'a pas suffi à l'ESBF pour remporter cet important duel face à Nice, avec la 3e place du podium en jeu ! 4e à deux points des Bisontines, les Niçoises et leur solide 2e meilleure défense du championnat (23 buts en moyenne encaissés par match) sont venues arracher la victoire sur le fil (22-23) au Palais des Sports de Besançon face à la jeune troupe de Raphaëlle Tervel et Sandrine Mariot-Delerce qui affichait la 3e attaque la plus prolifique de la D1 (29,4 buts par match) avant ce choc au sommet.

Un mano a mano à suspense malgré l'énorme match de la gardienne bisontine Zeljana Stojak

Durant ce match très serré, durant les trois derniers quarts de la partie, c'est Marine Dupuis (sur penalty, évidemment et meilleure marqueuse bisontine de la soirée avec 7 buts) qui a permis de prendre les commandes au bout de six minutes de jeu (3-2) avant un joli coup d’accélérateur (6-3, 11' / 8-4, 13' / 9-5, 16') grâce, notamment à une excellente Zeljana Stojak dans les buts bisontins (15 arrêts au total, dont la moitié des huit premiers tirs azuréens) ! Mais  Nice est progressivement revenue (9-9, 20' / 12-10, 26' / 12-12, 29') pour ne plus être menée que d'une longueur à la mi-temps (13-12).

Ensuite, au retour des vestiaires, c'est un véritable mano a mano que se sont livrées les deux équipes (13-14, 34' / 16-15, 41' / 19-17, 46' / 20-19, 51' / 20-21, 53') jusqu'à la fin ! L'ESBF avait bien repris l'avantage à quatre minutes du buzzer (22-21, 56') avec le 5e but personnel d'Alizée Frécon. Mais dans la foulée, les Niçoises ont encore égalisé (22-22, 57') ! Et à l'entame de l'ultime minute, c'est leur ailière gauche espagnole Carmen Martin (meilleure scoreuse du match : 9 buts) qui leur a offert la victoire sur le fil (22-23)...

L'ESBF reste malgré tout très proche du podium à six matchs des playoffs

Et voilà comment les Bisontines - au terme de leur onzième match en moins de six semaines - ont subi leur 3e revers de la saison en championnat, le deuxième consécutif à domicile (pour dix victoires et trois nuls, après 16 journées), alors que les Niçoises renouent rapidement avec le succès après leur dernière défaite (14-22) contre Fleury-Loiret qui avait mis un terme à leur série de sept victoires d'affilée...
L'OGC Nice Handball, du même coup, chipe la 3e marche du podium à l'ESBF qui glisse à la 4e place du classement. Les deux équipes sont en fait à égalité de points (39), mais les Sudistes ont désormais l'avantage sur les Francs-Comtoises... au petit jeu de la différence de buts particulière lors de leurs deux confrontations directes de la saison (26-26 au match aller, en septembre)...

> Le classement de la D1 féminine de handball (LFH) après la 16e journée 

Ça veut dire que lors des six dernières journées de la phase régulière de la D1 (LFH) avant le début des playoffs, l'ESBF n'a plus de joker, a priori, et va devoir aussi compter sur au moins un faux-pas des Niçoises pour leur reprendre cette fameuse 3e place...

Parce que cette précieuse 3e place du classement aura son importance, au moment de commencer les playoffs le week-end du 20 avril. C'est l'équipe classée 6e (la 4e contre la 5e, sinon) qui sera l'adversaire en ¼ de finale (aller-retour). Et ça sera, a priori, plus abordable de décrocher la qualification pour les ½ finales, synonymes de billet validé pour la prochaine saison de Coupe d'Europe !  

A LIRE AUSSI : L'Espagnole Lara Gonzalez, la plus grande joueuse de l'ESBF