Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Handball féminin : "Un pur bonheur de retrouver les terrains" pour la Sarthoise Amandine Tissier

-
Par , France Bleu Maine

La handballeuse, qui évolue au poste de demi-centre au Brest Bretagne Handball, est ravie de retrouver le championnat après six mois de pause forcée. Une saison qui s'annonce tout de même particulière pour elle atteinte de sclérose en plaques et considérée comme à "risque" face au coronavirus.

Amandine Tissier avec le maillot du BBH en 2019, face à Metz en coupe d'Europe
Amandine Tissier avec le maillot du BBH en 2019, face à Metz en coupe d'Europe © Maxppp - Nicolas Créach

"Ça fait du bien, déjà" de retrouver les terrains assure Amandine Tissier. C'est même "un pur bonheur" pour la handballeuse originaire de Sablé-sur-Sarthe. Elle évolue depuis cinq ans au poste de demi-centre sous les couleurs du Brest Bretagne Handball, en Ligue Féminine, le plus haut niveau de compétition en France. Un bonheur mais aussi "un stress" cette année pour la joueuse, avec ce début de saison placé sous le signe du Covid."On se fait tester toutes les 72 heures, donc c'est un peu stressant et un peu difficile à gérer", admet la Sarthoise. Surtout pour elle, à qui l'on a diagnostiquée une sclérose en plaques en décembre 2018. 

"Les gens font attention mais moi je fais encore plus attention !"

Alors forcément, avec cette reprise de la compétition, Amandine Tissier reste tout de même très vigilante. "Les gens font attention mais moi je fais encore plus attention !", raconte la jeune femme de bientôt 27 ans. Son traitement pris pour la sclérose en plaques fait diminuer son immunité. "Déjà l'hiver, j'attrape tout ce qui passe, les gastros, les grippes, c'est forcément pour moi", explique-t-elle. Elle est donc considérée comme à risque face au coronavirus. "C'est parfois un peu dur mais je ne vais pas m'empêcher de vivre non plus, je ne joue pas avec un masque au hand. Mais je suis vigilante." 

Une joie de retrouver le terrain 

Malgré le Covid-19, Amandine Tissier savoure le retour à la compétition. Surtout parce que la préparation cet été a été très compliquée. "On ne savait pas quand on allait vraiment reprendre, les règlements changeaient tous les trois jours. On devait au départ jouer un Final 8 qui n'a finalement pas eu lieu, puis un Final 4 qui n'a pas eu lieu non plus", raconte la handballeuse. Le début du championnat est donc bienvenu. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess