Basket – Handball – Volley

Handball : le Nantais Eduardo Gurbindo et son ancienne vie à Barcelone

Par Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan jeudi 5 octobre 2017 à 19:06

Eduardo Gurbindo
Eduardo Gurbindo © Maxppp -

Le HBC Nantes joue à Barcelone ce samedi (20h) pour le compte de la 4e journée de la Ligue des Champions de handball. Un match placé sous le signe des retrouvailles. C'est le cas notamment pour l'ancien barcelonnais et arrière nantais Eduardo Gurbindo. Souvenirs.

Eduardo Gurbindo a 24 ans quand il débarque à Barcelone en provenance de Valladolid. A l'époque, son palmarès en club est vierge. Quatre ans plus tard, le Basque quitte la Catalogne avec 14 trophées en poche dont une Ligue des Champions. "C'est un club historique. Quand tu portes ce maillot, tu te dois de gagner. La pression est immense et permanente" précise Gurbindo. Là-bas, l'arrière du HBC Nantes a côtoyé la plupart des stars de la planète handball "J'ai eu la chance de partager le vestiaire avec Raul Entrerrios, le meilleur demi-centre au monde à mes yeux, mais aussi avec Nikola Karabatic, le meilleur joueur du monde. Avec eux, mon travail était plus facile sur le terrain" affirme le natif de Pampelune.

Gurbindo, fan de Messi et Suarez

Barcelone, c'est également un budget, environ neuf millions d'euros et un standing. "Avec le Barça, nous faisions beaucoup de voyages en avion privé. C'était un luxe et je m'y suis très vite habitué. Cela m'a changé quand je suis arrivé à Nantes" plaisante Eduardo Gurbindo. En Catalogne, l'arrière du H découvre aussi les sections omnisports du FC Barcelone. "Il m'est arrivé d'échanger avec des basketteurs, des hockeyeurs, des joueurs de futsal du Barça mais jamais avec les footballeurs. C'est un autre monde" regrette Eduardo Gurbindo. Et pourtant, le Basque est un fan de Messi et de ses coéquipiers. "Je suis allé plusieurs fois au stade. Au Camp Nou. J'ai même assisté à un Classico entre Barcelone et le Real Madrid. Le Barça l'avait emporté 2/0. L'ambiance était extraordinaire" se souvient Gurbindo.

Et quand il ne fréquentait les parquets ou les tribunes du Camp Nou, Eduardo Gurbindo profitait des charmes de Barcelone. "J'allais très souvent au théâtre avec mes amis. J'ai également assisté à plusieurs concerts. Celui de Coldplay notamment. A Barcelone, tu peux tout faire. C'est pratiquement le centre du monde" glisse t-il. A Nantes, le cadre est différent, la plage est un peu plus loin mais un an près son arrivée, Eduardo Gurbindo ne regrette rien. "C'est différent mais je suis très heureux à Nantes" conclut-il. D'ailleurs, il discute actuellement pour prolonger avec le H. Son contrat se termine en juin 2019.