Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Handball : "Je me sens plus fort que jamais" l’arrière du HBC Nantes Olivier Nyokas

samedi 28 avril 2018 à 19:28 Par Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan

Le HBC Nantes est à 60 minutes d’une qualification historique pour le Final Four de la Ligue des Champions de handball. 1/4 de finale retour ce dimanche (16h50) à Skjern au Danemark. Pour ce match, le H enregistre le retour de son arrière Olivier Nyokas, blessé depuis six mois.

Olivier Nyokas
Olivier Nyokas © Maxppp -

Skjern

16 octobre 2017. Début du chemin de croix pour l'international français Olivier Nyokas. Deux buts face à Kristianstad mais une blessure après dix minutes de jeu. Verdict, fracture de la rotule. Depuis, deux opérations, des heures de rééducation, un Euro devant la télé et pas la moindre minute jouée avec le H. "Moralement, ce fut très difficile. Je me suis un peu renfermé sur moi-même. Mais heureusement, ma femme, mes enfants, mes parents, mes frères et mes amis m’ont énormément soutenu" reconnait-il. Grace à eux, Olivier Nyokas n’a jamais abdiqué. "Je n’ai jamais songé à arrêter ma carrière. J’ai encore beaucoup à donner à mon équipe et à mon pays" glisse t-il. 

Olivier Nyokas  - Aucun(e)
Olivier Nyokas

Cinq kilos de muscles en six mois

Depuis sa deuxième opération mi-février, Olivier Nyokas martèle toujours le même message à ses coéquipiers. "Emmenez-moi à Cologne et je m’occupe du reste". Les jours passent et son protocole de réathlétisation avance. "J’ai pris cinq kilos de muscles. J’ai de bonnes sensations. Je suis toujours aussi explosif. Je n’ai aucune appréhension. Mais je manque d’automatismes" affirme-t-il. Déterminé, l'ancien parisien n’entend pas rester trop longtemps sur le banc. "Je suis désolé pour ceux qui jouent à ma place. Ils vont devoir hisser leur niveau car je compte bien la reprendre" prévient avec malice la gâchette du H.

   - AFP
© AFP -

Prêt à jouer dix minutes à Skjern

A l’origine, Olivier Nyokas devait accompagner ses coéquipiers à Skjern mais pas pour jouer. Finalement, son entraîneur Thierry Anti en a décidé autrement. "A ce jour, je pense pouvoir aider mon équipe sur une période comprise entre cinq et dix minutes. Mais, c’est le coach qui verra. Je peux apporter du danger avec mon tir extérieur" affirme l’international français. A la clé pour lui, une première participation au Final Four de la Ligue des Champions. "Skjern, c’est le match d’une vie. Certes, j’ai joué la finale du Mondial avec la France à Bercy. Mais évoluer dans l’arène de Cologne avec son club, tous les joueurs en rêvent" conclut-il. Les supporters nantais aussi. 

A ECOUTER : Olivier Nyokas

Skjern / HBC Nantes, c'est à vivre en direct et en intégralité ce dimanche dès 16h30 sur France Bleu Loire Océan