Basket – Handball – Volley

Handball : la France lance son mondial en fanfare en surclassant le Brésil (31-16)

Par Géraldine Houdayer, France Bleu jeudi 12 janvier 2017 à 7:56

Les Bleus de Nikola Karabatic ont corrigé le Brésil pour leur premier match du mondial de hand.
Les Bleus de Nikola Karabatic ont corrigé le Brésil pour leur premier match du mondial de hand. © AFP - Thomas Samson

Les handballeurs français ont réussi leur entrée dans "leur" Mondial en battant le Brésil (31-16), mercredi à Paris. Les Experts vont tenter de décrocher un sixième sacre mondial.

Public à l'unisson, salle bondée et démonstration de force : les handballeurs français, portés par les parades de Thierry Omeyer, ont lancé en fanfare "leur" Mondial en corrigeant le Brésil (31-16), mercredi à Paris. Sous les vivats de leurs supporters et les yeux du Président François Hollande, les Bleus, en quête d'un sixième sacre planétaire (après 1995, 2001, 2009, 2011 et 2015), ont plié à la mi-temps (17-7) cette rencontre inaugurale du 25e Championnat du monde où les Brésiliens ont été dépassés. C'est une entame parfaite pour Nikola Karabatic et sa bande qui veulent à tout prix conserver la dernière couronne en leur possession, après avoir perdu leurs titres européen (5e) et olympique (en finale) l'an passé.

Le gardien Thierry Omeyer auteur de 14 arrêts

Le gardien des bleus Thierry Omeyer, auteur dès le début du match de 4 arrêts en 5 minutes, a écœuré les Brésiliens en première mi-temps, avec 14 arrêts. Devant lui, ses partenaires ont fait le job aussi bien en défense qu'en attaque, pour faire honneur à leur statut de nation phare du handball. Privés de Thiagus Petrus (épaule), l'artificier de leur base arrière, les Brésiliens ont rapidement manqué de solutions en attaque. Et le score avait tellement enflé à la mi-temps que les sélectionneurs Didier Dinart et Guillaume Gille ont largement pu faire tourner pour faire souffler les titulaires. Sans que la domination ne change de camp. "La route est encore longue pour revenir à Bercy (en demi-finale) et on aura besoin de tout le monde"**,** a toutefois souligné Dinart.

Après ce tour de force, les Bleus prendront la direction de Nantes ce jeudi pour y poursuivre une phase de poules largement à leur portée. Prochain match: vendredi (17h45) face à la modeste sélection japonaise.

  - Visactu
© Visactu

Partager sur :