Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Handball : la JS Cherbourg à trois matches de la Pro D2

-
Par , France Bleu Cotentin

Premiers de leur poule de Nationale 1, les handballeurs de la JS Cherbourg vont tenter d'obtenir leur ticket pour la Pro D2, la "deuxième division" du handball français. Mais pour cela, les Mauves doivent passer par des barrages : trois matches en trois jours face à Strasbourg (vendredi), Pontault-Combault (samedi) et Pau (dimanche).

Les handballeurs de la JS Cherbourg lors de leur dernier entraînement à Chantereyne
Les handballeurs de la JS Cherbourg lors de leur dernier entraînement à Chantereyne © Radio France - - Pierre Coquelin

Après un championnat remarquable (17 victoires, 2 nuls et 3 défaites), la JS Cherbourg espère bien décrocher une place en Pro D2, la "deuxième division" du handball français. Mais pour cela, les Mauves doivent passer par la case barrages. Trois matches en trois jours. La tâche ne s'annonce pas simple pour les hommes de Sébastien Leriche.

La JS Cherbourg à trois matches de la Pro D2

"On a un mental de guerriers" - Sébastien Leriche (entraîneur)

Des Cherbourgeois qui devraient compter sur un petit contingent de supporters. Ces fans qui ont transformé tout au long de la saison Chantereyne en un chaudron mauve (plus de 2000 spectateurs à chaque rencontre). Petit avantage sur leurs homologues Palois et Strasbourgeois : la relative proximité de Torcy (400 kilomètres de Cherbourg). Ils devraient être au moins une soixantaine de supporters Mauves ce week-end dans le gymnase Jean-Moulin. 

Les supporters mauves vont donner de la voix

Trois fauteuils pour quatre

Le principe de ces barrages : quatre équipes pour trois places. Il s'agit des premiers des trois poules de Nationale 1 : Pau pour la poule 1, Cherbourg pour la poule 2 et Strasbourg pour la poule 3. Trois premiers de Nationale 1 et le douzième de Pro D2, Pontault-Combault, qui va donc devoir batailler pour conserver sa place dans l'antichambre de l'élite. Au total, il y aura donc six matches (les équipes se rencontrant chacune une fois). A la fin, l'équipe qui arrive dernière reste (ou descend pour Pontault-Combault) en Nationale 1. Les trois autres accèdent à l'échelon supérieur. Une sorte de "mini-championnat" à l'allure de coupe. 

Sébastien Leriche : "Une compétition à part"

Décryptage des équipes avec l'entraîneur, Sébastien Leriche

L'objectif : prendre le meilleur départ possible. A la fin, l'équipe qui arrive première se verra descerner le titre de champion de France de Nationale 1. La compétition va se jouer surtout dans les têtes, mais aussi au niveau de la fraîcheur physique. Après une fin de championnat tronquée (un match quasiment toutes les trois semaines), les Mauves doivent enchaîner trois matches sur le week-end. 

Yoann Laffeach (préparateur physique) : "C'est vraiment dans la tête que ça se joue"

Des Cherbourgeois qui vont devoir faire sans leur pivot Clément Marmounier et l'ailier Yvan Toury, tous deux blessés. Mais Sébastien Leriche compte faire le voyage en région parisienne avec quelques éléments de la "jeune garde" des moins de 18 ans. 

Le préparateur de la JS Cherbourg, Yoann Laffeach, et l'entraîneur, Sébastien Leriche.
Le préparateur de la JS Cherbourg, Yoann Laffeach, et l'entraîneur, Sébastien Leriche. © Radio France - - Pierre Coquelin

Le programme des barrages

vendredi 30 mai :  à 19 heures, Cherbourg-Strasbourg ; à 21 heures, Pau-Pontault Combaultsamedi 31 mai : à 19 heures, Pau-Strasbourg ; à 21 heures, Cherbourg-Pontault Combaultdimanche 1er juin : à 14 heures, Strasbourg-Pontault Combault ; à 16 heures, Pau-Cherbourg Toutes les rencontres se jouent au gymnase Jean-Moulin de Torcy (Seine-et-Marne). 

La JS Cherbourg handball en 6 dates  

1969 : création de la JSC Cherbourg par Victor Pierre et Claude Chadée1983 : montée en Nationale 3 (5e division)1994 : accession en Nationale 2 (4e division)1999 : descente en Nationsle 3 2008 : la JSC retrouve la Nationale 22009 : championne de France de Nationale 2, la JSC accède en Nationale 1 (3e division).           création du centre d'entraînement du Cotentin (CEC)   

Sébastien Leriche : \"On y va en mode guerriers\"

Toutes les infos sur la JS Cherbourg à retrouver sur France Bleu Cotentin, radio partenaire des Mauves. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess