Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Handball : la rechute de Chambéry à Tremblay

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Mercredi soir sur le parquet de Tremblay (Seine-Saint-Denis), les handballeurs du Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball sont tombés (29-27). Une 17e journée de Starligue qui marque un coup d'arrêt dans le nouvel élan pris par les Chambériens la semaine dernière.

Le joueur de Chambéry, Gerdas Babarkas face à Tremblay.
Le joueur de Chambéry, Gerdas Babarkas face à Tremblay. © Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP

"Il n'y avait pas du tout les esprits guerriers d’il y a une semaine" face à Montpellier résume le coach Erick Mathé. Après une spectaculaire victoire au Phare la semaine dernière face aux Sudistes, Chambéry rechute sur cette 17e journée de Lidl Starligue. Sur la parquet de Tremblay, les savoyards se sont laissés prendre, 29 à 27. 

"On n’est pas capable d’enchaîner de la rigueur et de la détermination. Il y a eu beaucoup trop d’approximations ce soir." - Erick Mathé, l’entraîneur de Chambéry. 

Si face à Montpellier, les Chambériens ont montré qu'ils savaient relever la tête, ce soir ils ont prouvé qu'ils pouvaient aussi s'endormir à Tremblay. "Ce qui faisait notre force, être capable d’enchaîner et d’être intraitable d’une rencontre à une autre, aujourd'hui c’est plutôt notre faiblesse" conclue le coach.

"Quand vous jouez Montpellier dans votre salle, y a du monde et une ambiance phénoménale. Quand vous allez à Paris dans une petite salle où on entend une mouche volée, des fois c'est compliqué de se mettre en jambe" - Arthur Anquetil, aillier gauche à Chambéry.

"On a pas su jouer avec vitesse et enthousiasme comme d'habitude. Ça fait vraiment de la peine à voir" lance Arthur Anquetil. Mais l'ailier gauche de Chambéry, a aussi une explication "logique". "Quand vous jouez Montpellier dans votre salle, y a du monde et une ambiance phénoménale. Quand vous allez à Paris dans une petite salle où on entend une mouche volée, des fois c'est compliqué de se mettre en jambe" raconte la savoyard. Il est temps "de se remettre au boulot, parce que des prestations comme ça, on ne veut pas en remontrer" termine le Chambérien. Nouvelle chance pour Chambéry le 4 mars avec la réception d'Aix-en-Provence pour la 18e journée de Lidl Starligue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu