Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Handball : le championnat se poursuit à huis-clos, "ubuesque et farfelu" selon le président du HBC Nantes

-
Par France Bleu Loire Océan

Le HBC Nantes et les 15 autres équipes de Lidl Starligue vont continuer à jouer les matchs de championnat, mais à huis-clos ; la décision a été prise ce mercredi 4 novembre matin lors de l’Assemblée Générale de la Ligue Nationale de Handball. Le président du H, Gaël Pelletier, y était défavorable.

Les supporters du H devront attendre avant de pouvoir revenir voir jouer leur équipe.
Les supporters du H devront attendre avant de pouvoir revenir voir jouer leur équipe. © Radio France - Louis de Bergevin

Sur les 16 clubs de Starligue, 11 se sont dit favorables à la poursuite du championnat à huis-clos, ce mercredi 4 novembre, lors de l'assemblée générale de la LNH (Ligue Nationale de Handball). Le président du HBC Nantes, Gaël Pelletier s'est prononcé contre, et dénonce des décisions "ubuesques et farfelues".

Soit, je suis beaucoup moins intelligent qu'eux pour ne pas comprendre comment on va s'en sortir financièrement, soit leur décision relève d'une grande inconséquence intellectuelle et surtout d'un grand manque de responsabilité    
- Gaël Pelletier, président du HBC Nantes

Le président du H pointe du doigt l'équilibre financier de son club, basé sur les recettes en salle. "C'est 70% du budget du club, assure-t-il. Un match à huis-clos, c'est 200 000 euros de perte. Cela représente le manque à gagner des places, le remboursement des abonnements et le remboursement des partenariats." Arrêter le championnat aurait permis de bénéficier du chômage partiel selon lui.

Gaël Pelletier, président du H - Des problématiques sanitaire, organisationnelle comme financière

Pas d'aide possible selon la LNH

Il y a plusieurs éléments qui ont motivé cette décision, écrit la LNH dans un communiqué : assumer la "responsabilité d'animation des territoires et de production de spectacle sportif", adresser un "message de combativité" aux partenaires du championnat et surtout l'absence d'aide de l'Etat si possibilité de huis-clos il y a. 

La LNH ajoute, cela-dit, qu'elle "continuera à soutenir auprès des pouvoirs publics d’une part que son modèle économique est incompatible avec la contrainte de huis clos, et d’autre part qu’un soutien financier est tout aussi légitime que celui qui a été accordé à d’autres disciplines sportives".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess