Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Handball : les Girondins de Bordeaux en liquidation judiciaire

mardi 5 août 2014 à 19:14 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde

L'aventure du handball professionnel à Bordeaux est désormais officiellement terminée. Sans surprise, le tribunal de commerce a prononcé ce mardi la liquidation judiciaire du club qui évoluait en Pro D2.

Bruno Pagès fait partie des handballeurs bordelais sur le carreau
Bruno Pagès fait partie des handballeurs bordelais sur le carreau © Radio France

Cette fois, c'est définitivement terminé. Le tribunal de commerce de Bordeaux a prononcé ce mardi la liquidation judiciaire des Girondins de Bordeaux handball. Une décision sans surprise. Le club, engagé la saison passée en Pro D2 affichait un déficit supérieur à 350.000 euros. Les joueurs n'étaient plus payés depuis trois mois. Et la mairie de Bordeaux, sollicitée, a estimé ne pas pouvoir augmenter sa subvention. Ces derniers jours, les dirigeants avaient encore tenté de convaincre les élus, en adressant une lettre ouverte au maire de Bordeaux Alain Juppé. Mais la situation était désespérée et le couperet est donc tombé. Un administrateur judiciaire sera donc nommé dans les prochains jours.

Les 19 joueurs professionnels doivent désormais retrouver un club alors que la plupart des équipes ont d'ores et déjà bouclé leur recrutement. Le staff se retouve également à la rue ainsi que les 9neuf salariés administratifs.

Sportvement, l'aventure professionnelle est bien sûr terminée. Le club va devoir se reconstruire sur la base de sa structure amateur. Les dirigeants espèrent pouvoir relancer l'équipe senior en nationale 2, l'équivalent de la 4e division. Ils se donnent toutefois quelques jours de réflexion.