Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Handball : Les Nantais à l'assaut de la crème catalane

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le HBC Nantes reçoit Barcelone ce jeudi soir, à la H Aréna, pour la troisième journée de la Ligue des champions. Les Nantais qui restent sur un double échec face aux Catalans comptent prendre leur revanche et miseront sur leur capital confiance acquis après la victoire à Kiel, en Allemagne.

l'une des confrontations entre Nantes et Barcelone en avril 2019
l'une des confrontations entre Nantes et Barcelone en avril 2019 © Maxppp - JF

Les handballeurs nantais reçoivent Barcelone, ce jeudi à la H Arena, pour la troisième journée de la ligue des champions. Après une défaite à domicile contre les Hongrois de Vezsprem le 16 septembre dernier et une victoire surprise à Kiel en Allemagne une semaine plus tard, le H s'est replacé dans la course à la qualification aux phases finales, même s'il reste un long chemin à parcourir.  

"On n'a pas une équipe à leur niveau mais on a de quoi les inquiéter"

Les Nantais ne sont d'ailleurs pas favoris de l'avis même de l'entraîneur Alberto Entrerrios : "On n’a pas une équipe à leur niveau pour l’instant, par contre, on a de quoi les inquiéter." Le succès en Allemagne a redonné de l'espoir aux "Violets" et montré leur capacité à défier les grands d'Europe, même en dehors de leur base et sans supporters. Heureusement, le public même réduit en raison du protocole sanitaire reste encore un atout à la maison."On est heureux d’avoir du public, on ne sait pas combien de temps ça va durer, donc il faut en profiter" ajoute le coach nantais qui va retrouver son frère Raoul dans l'équipe adverse, frère qu'il n'a pas vu depuis longtemps.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un goût de revanche

Cette rencontre sera celle des retrouvailles mais aussi de la revanche. Le pivot nantais, Dragan Pechmalbec, n'a pas oublié la double défaite face aux Catalans au printemps 2019 (25-32 puis 26-29) lors de leur dernière campagne en Ligue des Champions. "Ça reste une épine, on n’avait jamais perdu par sept buts d’écart en Ligue des Champions à la maison, et c’est un esprit de revanche qui nous anime, confie le joueur de 24 ans. Il faudra faire déjouer le Barça. On a les clés pour bloquer certains joueurs et je n’hésiterai pas à glisser quelques mots en croate si il le faut", sourit le pivot nantais faisant allusion à ses origines - une mère serbe - et à la nationalité de plusieurs de ses adversaires.

Protocole sanitaire lié à la pandémie de coronavirus oblige, seulement 4.000 spectateurs garniront les gradins du palais des sports et tenteront de pousser leur équipe malgré le masque. "On aura suffisamment de public pour se chauffer avant le match, promet Alberto Entrerrios. Et puis la rencontre est tellement belle !" Cette rencontre constituera, par ailleurs, le match de la semaine au niveau européen, c'est dire la qualité attendue pour ce duel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess