Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley DOSSIER : La saison 2018 - 2019 des handballeuses de Metz Handball

Handball : Manu Mayonnade prolonge à Metz !

mercredi 13 février 2019 à 9:35 Par Cédric Lang-Roth , France Bleu Lorraine Nord

C'est le soulagement à Metz Handball : Manu Mayonnade a accepté de prolonger son contrat d'un an avec le club mosellan. Il aura donc désormais deux casquettes : à Metz et à la tête de la sélection néerlandaise.

L'entraîneur girondin est arrivé en décembre 2015 à la tête de l'équipe mosellane.
L'entraîneur girondin est arrivé en décembre 2015 à la tête de l'équipe mosellane. © Maxppp - Pascal Brocard

Metz, France

Manu Mayonnade et Metz, ça continue ! Le coach et son président se sont entendus ce mardi : le Girondin va prolonger son contrat d'un an, il est désormais lié au club mosellan jusqu'en 2020. Il aura donc deux défis : la sélection néerlandaise dont il a pris la tête la semaine dernière (il y est lié jusqu'aux Jeux Olympiques de 2020) et le club aux 22 titres de champion de France.

"Je suis content, vraiment, déclare Manu Mayonnade à France Bleu. Ça a été une décision pas évidente à prendre pour une multitude de raisons. Ma vie personnelle, mes aspirations pour l'avenir, ma vie professionnelle faisaient partie de ces raisons." La peur de la saison de trop, de voir le vent tourner ou de rester éloigné des siens, voilà ce qui pouvait freiner Mayonnade. Le coach qui précise d'emblée qu'il ne "s'agissait pas d'une donnée chiffrée", à savoir son salaire. On rappelle qu'il a refusé une offre de Bucarest, un club au budget autrement plus conséquent que Metz Handball.

Une "hérésie" de penser que je serai moins concerné par Metz

Le Girondin de 35 ans explique par ailleurs qu'il est resté très "sûr et serein" pendant cette période de flou. "Ma décision n'impacterait pas ou peu l'avenir du club. L'équipe pour la saison prochaine est construite, dans sa quasi-totalité. Donc il n'y avait pas matière à s'exciter outre-mesure. Mais je peux comprendre que l'attente en a bouleversé plus d'un."

Quant à la double casquette qui est désormais la sienne, Mayonnade a le sentiment que c'est "dans ses capacités. Je sais qu'à la première défaite de Metz _on ne pourra pas s’empêcher de penser que je suis moins concerné par le club_. Mais ce serait une hérésie que de penser cela."

D’ici la fin de saison, l’entraîneur messin a de toute façon déjà de beaux défis à relever : l’équipe est en lice dans toutes les compétitions (championnat, coupe de France et ligue des Champions). Déjà qualifiée pour les quarts de finale du championnat et de la coupe d’Europe, elle peut espérer aller très loin. Avec un regard particulier sur la ligue des champions, dont le final four, en mai, à Budapest, est dans tous les esprits.