Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Handball - Melvyn Richardson : "J'ai tout connu à Chambéry"

jeudi 31 mai 2018 à 16:46 France Bleu Pays de Savoie

Retour sur la performance majuscule du "fils prodige". Melvyn, fils de Jackson, a décroché à 21 ans le titre européen suprême avec l'équipe de Montpellier. Melvyn a grandi et tout appris en Savoie.

Melvyn lors des phases finales de la ligue des champions
Melvyn lors des phases finales de la ligue des champions © Radio France - LeMousticProduction/MAXPPP

Chambéry, France

Alors que le championnat de France tire sa révérence, Melvyn Richardson a bien voulu revenir au micro de France Bleu Pays de Savoie sur l'incroyable week-end dernier qu'il a passé à Cologne, lors des phases finales de la ligue des champions. Titulaire pour la première année dans l'Hérault, Melvyn a été étincellant, décisif dans les moments chauds et a bluffé tous les observateurs. Melvyn a débuté le hand à lâge de huit ans en Savoie et il n'oubliera pas ses premiers pas. 

Le titre européen : "Un rêve de gosse !"

Est-ce que je suis revenu sur Terre ? Pas vraiment. Un truc de fou. J'arrive pas encore à réaliser. Gagner la plus belle compétition, c'est énorme. Un rêve de gosse. Dès l'échauffement, il y avait tellement de public, de journalistes du monde entier. Toute la planète handball était réunie sur un week-end. Près de 20 000 spectateurs. C'était magique. Quant tu vois ça, tu as juste envie de profiter du moment, de ne te mettre aucune pression. Le plaisir. C'est ce que je retiens de ce week-end.

Chambéry : "Merci mes entraîneurs !"

J'ai tout connu à Chambéry depuis les équipes de jeunes. Le collège, le comité de Savoie, le centre de formation... J'ai participé à toutes les équipes possibles et inimaginables. Et j'ai croisé énormément d'entraîneurs que je remercie beaucoup. Quand je suis arrivé, je ne connaissais même pas les règles du handball. Toutes ces rencontres ont fait de moi ce que je suis, sur le plan du handball et sur le plan humain. Ils m'ont transmis des valeurs. C'est une fierté pour moi de ramener ce trophée, à Montpellier bien-sûr, mais aussi à Chambéry où tout à commencé. J'ai vécu en Savoie mes plus belles années parce que quand tu débutes, tu penses à t'amuser avec ta bande de potes. 

Un leader travailleur : "Il faut savoir se démarquer !"

J'ai un ADN si vous voulez. Je suis surtout entouré de personnes qui connaissent ce métier. C'est très dur. J'ai toujours beaucoup travaillé car tu vois beaucoup de jeunes arriver en même temps que toi. Il faut savoir se démarquer. J'ai écouté les conseils. Je suis également content d'avoir pu gérer le "double-projet" et le club de Chambéry m'a beaucoup aidé à concilier le sport et les études (Melvyn vient d'obtenir une licence de commercialisation). Concernant ce rôle de leader sur le terrain, c'est vraiment l'esprit d'équipe qui te met en confiance et qui te permet d'être déterminant dans les moments-clés.