Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley
Dossier : La saison 2019 - 2020 des handballeuses de Metz Handball

Handball : Metz, porté par sa défense, se qualifie pour le tour principal de la Ligue des Champions

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Pour la quatrième saison d'affilée, Metz Handball a validé ce dimanche 3 novembre sa place au tour principal de la Ligue des Champions. Les Messines ont battu les Norvégiennes de Vipers Kristiansand 26-17. Un match qui marque le retour du point fort des Mosellanes : leur défense.

Metz Handball a réussi à museler l'attaque norvégienne.
Metz Handball a réussi à museler l'attaque norvégienne. © Maxppp - Pascal Brocard

Metz, France

Les Dragonnes tiennent leur rang ! Metz Handball s'est imposé, ce dimanche 3 novembre, 26-17 face aux Norvégiennes de Vipers Kristiansand, pour le compte de la quatrième journée du tour préliminaire de la Ligue des Champions. Ce succès permet aux Messines de valider mathématiquement leur présence au second tour de la prestigieuse compétition européenne.

Pour autant, le succès n'a pas été simple à obtenir : malgré une superbe entame de match (4-0 après 7 minutes de jeu), les Dragonnes relâchent un peu leur pression et permettent aux Norvégiennes de revenir dans la course, bien aidées par le show incessant de l'expérimentée pivot de Vipers, Heidi Loke, dans la défense messine. "Elle gesticule partout mais au final, elle n'a pas été si bonne que ça ce soir", glisse dans un sourire l'arrière messine Marie-Hélène Sajka. A la pause, l'écart n'est que deux buts (12-10 pour Metz).

Ne pas galvauder les deux derniers matchs européens de l'année

Au retour des vestiaires, Metz retombe dans les travers observés ces dernières semaines et se rend coupable de relâchement. Pour la première fois de la rencontre, les Norvégiennes passent devant (12-13 à la 32è minute). Mais l'équipe mosellane parvient à "garder la tête froide", comme le dit la capitaine Grâce Zaadi, et resserre sa défense pour museler Vipers. "Il fallait sortir un gros match et retrouver une défense forte, agressive et solidaire, assène l'ailière Laura Flippes. Et sur ce match, ça a été le cas." De fait, Metz n'a encaissé que 17 buts, c'est le plus faible total depuis le début de la saison. Les Dragonnes ont été bien aidées par leur gardienne, la Croate Ivana Kapitanovic (19 arrêts sur 36 tirs).

Avec ce succès, Metz valide donc son ticket pour la suite de la compétition. C'est la quatrième saison de rang où les Messines parviennent à atteindre le tour principal de la Ligue des Champions. Mais Marie-Hélène Sajka ne veut pas se contenter de cela : "on voit déjà au-delà : ça ne suffit pas du tout, il faut essayer de prendre le maximum de points lors des deux derniers matchs du tour préliminaire." Prochaine échéance, vendredi 8 novembre, sur le parquet de la lanterne rouge de la poule, les Croates de Vegeta Podravka.

Choix de la station

France Bleu