Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Handball-National 3 : l’esprit d’équipe avant tout au COS Villers

mercredi 14 février 2018 à 15:28 Par Pilloni Laurent, France Bleu Sud Lorraine

Le COS Villers n’a pas manqué son rendez-vous samedi dernier face à son dauphin, Molsheim. En s’imposant, 25-23, les Villarois accentuent leur avance en tête du classement sur leur poursuivant. Au-delà du résultat brut, c’est tout un collectif qui s’affirme.

Le COS Villers a su garder la tête froide contre Molsheim.
Le COS Villers a su garder la tête froide contre Molsheim. - COSVILLERS

Villers-lès-Nancy, France

Face à Molsheim, le COS Villers a signé sa 11ème victoire de la saison (25-23) sur 12 rencontres disputées. Un parcours qui amène les hommes de l’entraîneur David Motyka à conforter leur avance en tant que leader au classement du championnat de national 3. Outre la victoire, le COS Villers montre à chacune de ses sorties que l’état d’esprit est la force de l’équipe : 

En jouant St-Priest, Colmar et Molsheim, nous savions que ce mois de janvier était très important pour se relancer dans cette seconde partie de saison. Nous l’avons très bien préparé depuis le 3 janvier en étant sérieux.»-David Motyka entraîneur du COS Villers

Les Villarois ont gagné la bataille mentale contre Molsheim  - Aucun(e)
Les Villarois ont gagné la bataille mentale contre Molsheim - COSVILLERS

Le coach villarois a pu compter sur un effectif assidu aux entraînements qui a encaissé sans broncher un travail physique et tactique important. Les bonnes performances lors des rencontres amicales ont apporté davantage de confiance et conduit l’équipe aux trois victoires de suite (St-Priest-Colmar-Molsheim). 

La voie qui mène vers la Nationale 2 est encore tortueuse. «On connaît nos valeurs mais il reste encore 10 matchs à jouer. Même si nous avons un calendrier qui nous offre la réception de nos poursuivants, il sera important de ne sous-estimer aucun adversaire», insiste David Motyka. Un message que les joueurs ont assimilé depuis le début de saison. Leur place de leader en est la preuve.