Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Handball : le Nantais Thierry Anti fête son millième match comme entraîneur face à Plock

vendredi 24 novembre 2017 à 20:26 - Mis à jour le vendredi 24 novembre 2017 à 15:20 Par Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan

Le HBC Nantes reçoit Plock ce samedi (17h30) pour le compte de la neuvième journée de la Ligue des Champions de handball. A cette occasion, Thierry Anti dirigera son millième match comme entraîneur. Une carrière qu'il a entamée à Créteil en 1988. Souvenirs.

Thierry Anti
Thierry Anti -

Nous sommes fin décembre 1987. L'Union Sportive Créteil Handball est à la peine en D1. Son ailier Thierry Anti met fin à sa carrière. "Je ne voulais plus jouer. Il y avait trop de problèmes dans cette équipe. Et puis, je prenais beaucoup de plaisir en entraînant l'équipe espoirs" précise le coach du HBC Nantes. Quinze jours plus tard, Thierry Anti est chez lui. "Je faisais du papier peint" se souvient-il. Soudain, son téléphone sonne. "C'était Jean-Claude Tapie le président de Créteil. Le frère de Bernard. Il me dit, je te propose d'entraîner l'équipe première. Tu as une heure pour me donner ta réponse" se rappelle Thierry Anti. Vingt minutes suffisent. L'entraîneur du H accepte. Il a 29 ans. Il devient alors le plus jeune entraîneur français. Il entraîne du lundi au vendredi. Et le samedi, il dirige les matchs avec Sead Hasanefendić.

Thierry Anti avec la Coupe de France en 1989 - Aucun(e)
Thierry Anti avec la Coupe de France en 1989 -

Vice-champion de France pour sa première saison comme coach

Aux commandes du club cristollien, Thierry Anti n'est pas professionnel. "J'étais défrayé par Créteil car j'étais professeur d'éducation physique. En tout, je faisais environ 60 heures par semaine" glisse t-il. Malgré son manque d'expérience et sa proximité avec les joueurs, tous étant d'anciens co-équipiers, Thierry Anti impose sa méthode. "J'ai augmenté le nombre d'entraînements, nous sommes passés à sept par semaine. J'ai également décidé de faire des séances spécifiques pour les gardiens". Sous ses ordres : Stéphane Huet, Pascal Mahé, François-Xavier Houlet, Denis Tristant ou encore Frédéric Pérez. "Les joueurs ont rapidement adhéré. Nous avons fini deuxième du championnat de France de D1. Nous l'avons notamment emporté à Nîmes sur le parquet du futur champion de France" affirme Thierry Anti.

Thierry Anti - Aucun(e)
Thierry Anti -

Une cravate en hommage à son grand-père

31 janvier 1988. Créteil reçoit Strasbourg à Alfortville. Thierry Anti dispute son premier match de D1 comme entraîneur. Premier match. Première victoire. "J'étais soulagé. J'avais modifié la défense de l'équipe et cela avait fonctionné" précise t-il. Depuis, la feuille de match a jauni mais elle est toujours présente dans ses archives. Idem pour les photos. Un visage de poupon, une chemise manche courte et une cravate autour du cou. "La cravate, c'était en hommage à mon grand-père italien. Il s’appelait Antoine. Début 88, il était mourant. Et il m'a toujours dit, la classe, c'est de mettre une cravate. Alors, je l'ai écouté" reconnait Thierry Anti.

Thierry Anti  - Aucun(e)
Thierry Anti -

29 ans plus tard, l'entraîneur Nantais Thierry Anti totalise 724 matchs de championnat avec quatre clubs différents. Créteil, Pontault-Combault, Paris et Nantes. Mais pour lui, pas question de stopper tout de suite sa carrière. "Mentalement, je suis en train de me préparer. A un moment donné, il faudra que je laisse la place aux autres. Je suis monté sur une montagne et je suis en train de la descendre. J'approche des 60 ans. Je ne veux pas mourir sur le terrain" affirme l'entraîneur nantais.

Thierry Anti

A 58 ans, Thierry Anti a encore de la marge. Son contrat avec le HBC Nantes se termine le 30 juin 2020.