Basket – Handball – Volley

Handball : Un cinquième titre mondial pour le Cernéen Thierry Omeyer

Par Luc Dreosto, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass dimanche 29 janvier 2017 à 22:00

Capitaine de l'équipe de France, Thierry Omeyer a soulevé ce dimanche le sixième trophée mondial des Bleus, son cinquième à titre personnel
Capitaine de l'équipe de France, Thierry Omeyer a soulevé ce dimanche le sixième trophée mondial des Bleus, son cinquième à titre personnel © Maxppp -

Même s'il a connu une finale du mondial difficile et qu'il n'a disputé que le premier quart d'heure du match (victoire des Experts 33 à 26 contre la Norvège à Paris), le gardien de but haut-rhinois Thierry Omeyer est devenu ce dimanche pour la cinquième fois champion du monde de handball.

Les Experts ont écrit une nouvelle page de leur histoire en dominant la Norvège en finale du mondial à Paris sur le score de 33 à 26. A 40 ans , l'indéboulonnable Thierry Omeyer a donc rajouté une ligne de plus à son inégalable palmarès : le gardien de but originaire de Cernay est désormais quintuple champion du monde, double champion olympique et triple champion d'Europe. Il a disputé onze finales internationales avec les Bleus et en a gagné dix !

Un mondial compliqué à titre personnel pour le capitaine des Bleus

L'histoire oubliera sans doute rapidement que ce Mondial a été plus compliqué à titre personnel pour Titi. En faillite contre la Suède en quarts (2 arrêts sur 15 tirs), il a regardé la demi-finale depuis le banc de touche. Et ce dimanche en finale, il est sorti au bout d'un quart d'heure après une nouvelle prestation en demi-teinte (2 arrêts sur 12 tirs). Seulement brillant contre le Brésil (14 arrêts), il aura été supplanté par sa doublure Vincent Gérard qui a pris une autre dimension dans cette compétition.

Une joie indescriptible 16 ans après le premier titre mondial

Mais le capitaine Thierry Omeyer n'a cessé d'encourager ses coéquipiers depuis le banc de touche et le Cernéen savourait ce nouveau titre. En tant que capitaine, il a eu l'honneur de soulever le trophée devant le public de Bercy : "Je suis très fier de notre équipe, de notre parcours et très heureux tout simplement pour le public et les fans,. Tout le monde attendait cela mais cela a été dur. Il y a eu de gros combats. Les équipes avaient à coeur de nous faire tomber. Je suis très fier de gagner devant notre public. Seize ans après, c'est indescriptible. Je ne réalise pas... C'est énorme de gagner à domicile. Maintenant on va faire une grosse fête parce que ces moments sont rares."

Le temps de la réflexion pour décider de son avenir

Concernant une possible retraite internationale, Thierry Omeyer a botté en touche : "Pour l'instant, j'ai envie de profiter. Laissez-moi juste savourer." Sa famille et ses proches ont vécu la finale dans le public à Bercy. Et son père Jean-Paul pense que Thierry doit se laisser le temps de la réflexion sur son avenir en Bleu : "L'encadrement souhaite qu'il continue au moins jusqu'à l'Euro 2018, là il va d'abord tranquillement se poser, réfléchir et prendre la meilleure décision qui soit pour la suite de sa carrière internationale".

A Cernay, une centaine de spectateurs ont suivi cette finale sur écran géant dans la bien nommée salle Thierry Omeyer.