Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

HBC Nantes : trois raisons de croire à un exploit face au FC Barcelone en Ligue des Champions

-
Par , France Bleu Loire Océan

C'est le jour J pour le "H". Les handballeurs nantais accueillent le FC Barcelone, ce mercredi soir, en quart de finale aller de la Ligue des Champions. Et ils ont de réelles chances de créer l'exploit, face à une des équipes favorites de la compétition.

Nantes et Barcelone se sont affrontés en Ligue des Champions, la saison dernière. Les joueurs du H avaient pris le dessus sur les Catalans (29-25), à la H Arena.
Nantes et Barcelone se sont affrontés en Ligue des Champions, la saison dernière. Les joueurs du H avaient pris le dessus sur les Catalans (29-25), à la H Arena. © Maxppp - Franck Dubray

Nantes, France

Décidément, les années se suivent et se ressemblent pour le HBC Nantes sur la scène continentale. Pour la deuxième fois consécutive, les handballeurs se retrouvent dans le top 8 européen. La marche suivante s'annonce immense. Les hommes de Thierry Anti accueillent le grand Barça, ce mercredi soir, en quart de finale aller de la Ligue des Champions. "Ce serait un grand exploit de se qualifier", prévient l’entraîneur du H. Mais impossible n'est pas Nantais. 

Le HBC Nantes a déjà battu le FC Barcelone en Ligue des Champions

La saison passée, les deux équipes se sont affrontées deux fois en Ligue des Champions, lors de la phase de groupe. A l'aller, Les Catalans l'avaient emporté (31-25). Au retour, les coéquipiers du demi-centre Romain Lagarde s'étaient rattrapés en dominant les Espagnols (29-25). 

"Cette équipe est beaucoup plus forte que l'an dernier, prévient d'emblée Thierry Anti. Elle est taillée pour gagner la Ligue des Champions, au même titre que le PSG. Ce sont deux gros effectifs, ce sont deux clubs très puissants. Ils se sont ratés depuis 2 ou 3 ans donc ils seront encore plus concentrés sur cet objectif." 

Le niveau de la Lidl Starligue est plus homogène que le championnat espagnol

Huit titres consécutifs de champion d'Espagne depuis la saison 2010-2011, quintuple vainqueur en titre de la Coupe du Roi, sextuple tenant du titre de la Supercoupe, ... Le palmarès du FC Barcelone a de quoi faire saliver de nombreuses écuries européennes. Cependant, la formation de Xavier Pascual Fuertes est plus à la peine sur la scène continentale car la concurrence des autres équipes de Liga ASOBAL est bien moins importante qu'en France, par exemple. Cette saison, les Catalans n'ont perdu aucune de leurs 28 rencontres et caracolent en tête du championnat avec 13 points d'avance sur le second. 

"Ça peut être l'envers du décor et c'est ce qui s'est passé sur les deux dernières années, analyse l’entraîneur du HBC Nantes, qui quittera le club à la fin de la saison. [Pour préparer la double confrontation] j'ai regardé un ou deux matchs qu'ils ont joué dans leur championnat. Ce ne sont pas des rencontres grâce auxquelles on peut tirer beaucoup d'enseignements."

Le public de la H Arena sera survolté

Les 5.902 places se sont arrachées en quelques heures. Ce mercredi soir, la H Arena affichera encore complet. Et il faudra donner beaucoup de voix et rendre l'atmosphère bouillonnante pour galvaniser les coéquipiers de Kiril Lazarov. Dans cette perspective, un énorme tifo, préparé par les supporters, sera dévoilé avant le début de la rencontre. 

"C'est notre dernier match de la saison à domicile, rappelle le défenseur et capitaine du HBC Nantes, Rock Feliho. On a la chance d'être en Ligue des Champions depuis trois ans. Tu joues contre les meilleurs joueurs du monde. L'ambiance, la tension, c'est top. Pour un sportif, il n'y a rien de mieux."