Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

HBC Nantes : c'est déjà arrivé qu'une équipe remonte sept buts de retard en Ligue des Champions

-
Par , France Bleu Loire Océan

Giflé (25-32) par le Barça Lassa en quart de finale aller de la Ligue des Champions, le HBC Nantes doit réaliser un exploit, ce samedi en Catalogne, pour participer au Final Four de Cologne. Motif d'espoir, plusieurs équipes ont déjà rattrapé un tel retard dans la compétition.

Au match aller, Olivier Nyokas (photo) et les handballeurs nantais ont été surclassés par le Barça Lassa (25-32).
Au match aller, Olivier Nyokas (photo) et les handballeurs nantais ont été surclassés par le Barça Lassa (25-32). © Maxppp - Jérôme Fouquet

Nantes, France

60 ans, je ne crois plus au Père Noël". Quelques minutes après la large défaite des joueurs du HBC Nantes (25-32), en quart de finale aller de la Ligue des Champions, l’entraîneur Thierry Anti dressait un constat lucide. Il faudra un miracle à ses protégés pour passer l'obstacle barcelonais. L'homme fort du handball nantais peut néanmoins s'appuyer sur les précédentes "remontadas" réalisées dans la compétition pour galvaniser ses troupes avant leur match retour en Catalogne, ce samedi soir. 

Le double exploit héraultais

Premier club français titré en Ligue des Champions, le Montpellier Handball de Bruno Martini a du s'employer en 2003 pour rattraper son retard face aux Espagnols du Portland San Antonio. Lors de la finale aller, le MHB avait subi une lourde défaite (27-19), malgré les 11 buts inscrits par le tout jeune Nikola Karabatic. Au retour, les coéquipiers de Thierry Omeyer avaient dévoré l'ancien club de Pampelune (19-31), qui comptait alors dans ses rangs un certain Jackson Richardson, pour s'offrir leur premier titre sur la scène continentale. 

Moins de deux ans après, les Héraultais ont remis ça contre les Danois de Kif Kolding. Vaincu 38-29 en 16ème de finale aller de la Ligue des Champions, le Montpellier Handball avait réussi à inverser la vapeur et remonter 9 buts de retard (25-36), pour se hisser au tour suivant. 

Un club espagnol a déjà subi une "remontada" de 13 buts

En 2003-2004, les Slovènes du RK Celje avaient réussi une performance XXL, en huitième de finale retour de la Ligue des Champions. Les Espagnols d'Ademar Leon, qui avaient un pied et demi en quart après leur succès 38-25 à l'aller se sont finalement inclinés au terme d'un match retour entré dans les annales du handball. Les Jaunes et Bleus, futurs vainqueurs de la compétition, ont rattrapé 13 buts de retard (21-34) et se sont qualifiés grâce à la règle des buts marqués à l'extérieur. 

Au moins deux autres improbables renversements de situation ont eu lieu dans l'histoire de la Ligue des Champions. Lors de la saison 2006-2007, le club du Flensburg-Handewitt avait remonté 10 buts au RK Celje (41-31 / 26-36) en huitième de finale de la compétition. Au tour suivant, il avait réussi à sortir l'ogre barcelonais. Plus récemment, en 2011/2012, les Allemands du Füchse Berlin avaient également créé la sensation en sortant Ademar Leon au terme d'une "remontada" de 11 buts lors du match retour (34-23/29-18).

En revanche, tous ces exploits ont été réalisés par des clubs qui ont disputé le match retour à domicile. Si le H réalisait cette performance à Barcelone, ce serait une première.

  • Barcelone-HBC Nantes, match à suivre à partir de 19h15, ce samedi, sur France Bleu Loire Océan.
Choix de la station

France Bleu