Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

HBC Nantes : "Ce n’est pas une année de transition" pour le président du club

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le HBC Nantes a fait sa rentrée des classes, ce lundi, à la H Arena. Retrouvailles, photo de famille et distribution des nouvelles tenues. Présent, Gaël Pelletier, le président du club, en a aussi profité pour parler des ambitions du club et présenter son nouveau duo d’entraîneurs.

Les joueurs du HBC Nantes ont fait leur rentrée, ce lundi, à la H Arena avant de partir pour leur premier stage de préparation.
Les joueurs du HBC Nantes ont fait leur rentrée, ce lundi, à la H Arena avant de partir pour leur premier stage de préparation. © Radio France - Florian Cazzola

Nantes, France

Les sourires étaient de sortie, ce lundi à la H Arena. Après plus d'un mois et demi de vacances, les handballeurs nantais ont repris le chemin du travail. Et avant de partir en stage, le président en a profité pour présenter à la presse son nouveau duo d’entraîneurs : Grégory Cojean et Alberto Entrerrios. Gaël Pelletier s'est également confié sur les ambitions du HBC Nantes pour la saison à venir. 

"Nous avons fait des choix forts"

Tout sourire aux côtés des deux remplaçants de Thierry Anti, parti à l'intersaison au Sporting Portugal, Gaël Pelletier se projette déjà à un mois et demi de la reprise du championnat. Il espère un rebond après une saison qu'il qualifie d'"insuffisante". "Ce n'est pas une année de transition, lance d'emblée le président du H. C'est une année qui s'inscrit dans la continuité de l'histoire du HBC Nantes avec l'envie de continuer à grandir.

Avec le départ de Romain Lagarde, on pourrait espérer avoir un arrière supplémentaire. Et ce sera le cas, seulement si on trouve un profil qui nous convienne", annonce le président du HBC Nantes, Gaël Pelletier.

Et pour passer ce pallier, encore un, il a choisi de propulser l'ancien adjoint de Thierry Anti, Alberto Entrerrios, comme entraîneur principal. Il sera épaulé par l'ex directeur du centre de formation, désormais doté des casquettes de directeur sportif du club et d’entraîneur bis. Le choix n'a pas été pris sur un coup de tête, loin de là. "Ce sont des choix forts," explique Gaël Pelletier. Chemise blanche fraîchement sortie du carton, le président du H a également évoqué l'intérêt de donner le poste de directeur sportif à Grégory Cojean : "L’une de ses missions sera d’amener une vraie harmonie entre la formation et le passage dans l’équipe professionnelle. La formation prendra une importance de plus en plus importante."

Le président du HBC Nantes a présenté son duo d’entraîneurs, Alberto Entrerrios (à droite) et Grégory Cojean (à gauche).  - Radio France
Le président du HBC Nantes a présenté son duo d’entraîneurs, Alberto Entrerrios (à droite) et Grégory Cojean (à gauche). © Radio France - Florian Cazzola

Une qualification en Ligue des Champions, s'il vous plait !

Les suiveurs de la Ligue 1 se souviennent du duo Fabien Mercadal - Patrice Garande, au Stade Malherbe de Caen. Le second nommé était censé assister le coach principal, avec les résultats que l'on connait : une avant-dernière place et une relégation en deuxième division. En cause, un flou dans l'organigramme. Alors, pourrait-on revivre le même scénario catastrophe au H, cette saison ? La réponse est non. Dans la foulée de sa nomination, le duo a établit des règles claires. "Nous aurons une relation basée sur l'échange, beaucoup d’échanges, analyse Grégogry Cojean. Après, dans un duo il faut toujours quelqu’un qui tranche et ça sera Alberto qui tranchera." Aucun souci de ce côté là donc. 

J'ai une idée bien précise sur la manière dont je veux que l'équipe joue. Mais la différence de jeu ne sera pas énorme car l'équipe produisait déjà du bon handball", confie le nouvel entraineur, Alberto Entrerrios.

Le duo s'est également montré confiant sur la vitesse à laquelle les joueurs vont s'adapter à cette nouvelle organisation. "Ça fait partie du sport et c'est comme ça à chaque début de saison". Là aussi, les doutes sont balayés d'un revers de main d'autant que le nouvel entraîneur ne compte par repartir à zéro après le départ de Thierry Anti. "La différence de jeu ne sera pas énorme car l'équipe produisait déjà du bon handball", analyse Alberto Entrerrios. A un mois et demi de la reprise du championnat, la mayonnaise doit vite prendre, et ça tombe bien, les joueurs et le staff sont déjà à pied d'oeuvre. Ils sont partis, ce lundi après-midi pour un "stage de cohésion" de cinq jours en Corrèze avant d’enchaîner dix matchs de préparation. De quoi huiler une machine qui s'est à peine enrayée la saison passée, histoire de décrocher à nouveau une qualification en Ligue des Champions à l'issue du prochain exercice. 

Choix de la station

France Bleu