Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Jeep Elite : l'Élan Béarnais envisage de porter plainte contre Justin Carter après une bagarre

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le club de l’Élan Béarnais réfléchit à porter plainte contre Justin Carter après la bagarre de samedi lors du match face à Roanne. Cheikh Mbodj qui a reçu des coups de poing souffre d'une double fracture au visage et sera absent au moins six semaines.

Justin Carter (Roanne) et son coach, Maxime Boire, dont l'avenir est compromis à Roanne après cette bagarre contre l'Elan Béarnais.
Justin Carter (Roanne) et son coach, Maxime Boire, dont l'avenir est compromis à Roanne après cette bagarre contre l'Elan Béarnais. © Maxppp - Rémy PERRIN

Pau, France

L'infirmerie de l'Elan Béarnais n'avait pas besoin de ça. Cheikh Mbodj souffre d'une double fracture à la pommette et à la mâchoire et sera absent au moins six semaines

Conséquence de la bagarre qui a eu lieu lors du déplacement de l'Elan Béarnais à Roanne. Alors qu'il restait deux minutes dans le troisième quart-temps, l'ailier américain Justin Carter a violemment frappé au visage le Palois Cheikh Mbodj provoquant ces blessures.

Une plainte contre le joueur est possible

Ce qui donne envie à l'Elan Béarnais de porter plainte. "Si l'Elan Béarnais porte plainte, ce sera contre Justin Carter et non pas le club de Roanne qui n'est pour rien dans cette affaire-là", affirme Didier Rey, président de l'Elan Béarnais à France Bleu Béarn. Le président qui s'est entretenu avec son homologue de Roanne à la fin du match, "on déplore tous les deux cette situation", assure Didier Rey. 

"Malheureusement on a un joueur qui est dans l'incapacité d'exercer son métier et il va y avoir un préjudice pour lui et pour le club", déplore le président du club béarnais. La Chorale de Roanne a annoncé dans un communiqué avoir mis à pied Justin Carter à titre conservatoire, dans l'attente de la sanction de la commission de discipline de la Ligue nationale de basket (LNB) qui doit se réunir ce mardi à Paris.

"Le mal est fait"

Peu importe la sanction décidée par la ligue, "ce n'est pas ça qui va nous remettre notre joueur en place et qui va nous permettre d'avoir un effectif complet", explique Didier Rey. "Je pense que le mal est fait, et c'est très dommage pour nous."

Justin Carter a entre temps présenté ses excuses sur les réseaux sociaux "auprès de mon club, de mon staff et de mes coéquipiers pour les événements de la nuit dernière." Ajoutant que "ce n'était pas le vrai Justin Carter. Je voulais aussi m'excuser auprès de la ligue, l'équipe adverse, Cheick Mbodj et ma famille pour ma réaction."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu