Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élan Béarnais : après la dixième défaite à Bourg, coup de gueule des joueurs autour du départ de Laurent Vila

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Accrocheur en première période sur le parquet de la JL Bourg, l'Élan Béarnais a chuté pour la dixième fois consécutive cette saison, 88-58. Hors parquet, Jérémy Leloup est "furieux" de la manière dont le départ du coach Laurent Vila se prépare.

Laurent Vila se doutait avant le match qu'il coacherait à Bourg-en-Bresse l'Élan Béarnais pour la dernière fois.
Laurent Vila se doutait avant le match qu'il coacherait à Bourg-en-Bresse l'Élan Béarnais pour la dernière fois. © Maxppp - Catherine Aulaz

Pour la dixième fois de la saison, l'Élan Béarnais a donc baissé pavillon. Sur le parquet du 3e de Jeep Élite, les Palois se sont accrochés durant deux quart-temps (17-14 puis 39-30 à la pause) avant de sombrer en deuxième période. Plombés par un vilain 4/23 à trois points, les Béarnais ont à l'inverse subi le jeu offensif parfaitement huilé de l'équipe de Savo Vucevic (6 joueurs à plus de 10 points, plus de 50% de réussite aux tirs). C'était la dernière de Laurent Vila en tant que coach de l'Élan, au terme donc de cette série cauchemardesque qui voit le club toujours scotché à la 17e place du championnat.

"La manière dont ça se passe... tous les joueurs ça nous rend fous"

Il a beaucoup été question dans l'après-match de ce départ attendu, et du retour - dès demain ? - d'Eric Bartecheky aux commandes. Jérémy Leloup après avoir très vite évoqué le match, est revenu sur la situation en coulisses et le manque de communication des dirigeants : "Qu'on apprenne hier (lundi) que le coach ne fait potentiellement plus partie de l'effectif après ce match, peu importe le résultat... Lui n'était pas au courant, il l'apprend dans la presse, et nous aussi à la veille du match. Je pense qu'il y a vraiment quelque chose à faire au niveau des dirigeants pour arrêter ça. Il y a déjà eu des histoires avec Shannon Evans, là on continue, il n'y a pas de communication. Comment nous, et le coach, on doit réagir, comment on doit préparer le match dans ces conditions ? C'est inacceptable. Là ça me fait chier la façon dont ça se fait... Moi et tous les joueurs, ça nous rend fous ! Je suis furieux, il va falloir qu'on parle avec les dirigeants pour enrayer ça".

Le meneur Rémi Lesca, plus mesuré sur la forme, dit la même chose : "Le choc on savait qu'il arriverait, on vient de changer deux joueurs, on savait bien que le prochain changement ça serait l'entraîneur. Malheureusement c'est ce manque de communication qu'on regrette, ce côté humain... C'est ce que je vais regretter toute ma carrière, ce côté humain un peu mis de côté dans le basket professionnel. Maintenant il faut réagir, pour gagner des matchs et sauver le club".

Laurent Vila lui a refusé de s'étendre sur la question se contentant de dire : "Je ne suis pas dupe et je connais le job par coeur, mais la manière est bizarre, apprendre ça par la presse..." Prochain rendez-vous donc ce samedi au Palais des Sports face à Roanne, avec du changement attendu à tous les niveaux côté béarnais.

Propos recueillis par Frédéric Mazéas

Choix de la station

À venir dansDanssecondess