Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jeep Élite : l'Orléans Loiret Basket reprend le 9 mars, "un soulagement" pour le coach

-
Par , France Bleu Orléans

La saison de Jeep Élite ira à son terme, a décidé ce lundi la Ligue nationale de basket. Du 6 mars au 15 juin, les rencontres de la saison régulière vont s'enchaîner à un rythme effréné. Un moindre mal pour le coach de l'Orléans Loiret Basket Germain Castano, soulagé de reprendre.

Les joueurs de l'OLB à l'entraînement le 22 février 2021.
Les joueurs de l'OLB à l'entraînement le 22 février 2021. © Radio France - Camille Huppenoire

Le championnat de Jeep Élite de basket va bien reprendre mais les clubs vont devoir fournir de sérieux efforts physiques et d'organisation. Réunie en assemblée générale ce lundi, la Ligue nationale de basket a officialisé le calendrier de reprise : toutes les rencontres de la phase régulière vont se jouer entre le 6 mars et le 15 juin, y compris les matchs qui ont été déprogrammés depuis le début de la saison. Pour l'Orléans Loiret Basket, qui reprendra le 9 mars contre Roanne, cela signifie 24 matchs de championnat en trois mois. 

On a fait le calcul : 95 jours, 25 matchs minimum - Germain Castano, coach de l'OLB

L'OLB a aussi un rendez-vous en coupe de France : le quart de finale prévu au Mans en mars... et plus si la victoire est là. "On a fait le calcul : 95 jours, 25 matchs minimum" résume le coach de l'OLB Germain Castano. "Mais c'est pas grave : on est contents, parce qu'on a besoin de jouer. C'est un petit peu un soulagement. On a tellement attendu, tellement patienté. Je ne dis pas que les joueurs en ont marre de s'entraîner mais c'est dur de s'entraîner quand on ne sait pas où on va. Là, on aura un programme, nos matchs en avance." La Ligue a par ailleurs acté la tenue d’un "Final 8" en fin de saison régulière, avec les 8 premières équipes qui s'affronteront en élimination directe pour déterminer le champion de France.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le rythme des rencontres, effréné et inédit, oblige néanmoins à quelques efforts d'organisation... et de gestion de l'effort physique. "On va anticiper. J'espère qu'il n'y aura pas trop de casse, qu'on sera capable de bien récupérer, de faire tourner l'effectif. Vous imaginez bien que ce n'est pas un rythme dont on a l'habitude. A nous de trouver le bon mélange entre s'entraîner... mais pas trop, pour être efficace lors des matchs." Germain Castano sera particulièrement attentif, dit-il, aux temps de repos. Les journées à deux entraînements vont devenir très rares, pour donner le temps aux joueurs de récupérer.    

Ce mardi 23 février, Didier Nourault, président de l'Orléans Loiret Basket, est l'invité de la matinale de France Bleu Orléans. Rendez-vous à 7 heures 45. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess