Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jeep Elite : l'Orléans Loiret Basket veut se relancer face à Gravelines-Dunkerque

-
Par , France Bleu Orléans

Après sa défaite frustrante samedi soir face au Mans, l'Orléans Loiret Basket se déplace à Gravelines-Dunkerque ce mardi soir pour la 31e journée de Jeep Elite. Les Orléanais veulent se relancer dans la course aux play-offs et surtout se rassurer après quatre défaites d'affilées en championnat.

Après leur défaite samedi soir, les Orléanais se déplacent à Gravelines-Dunkerque ce mardi soir pour la 31e journée de Jeep Elite.
Après leur défaite samedi soir, les Orléanais se déplacent à Gravelines-Dunkerque ce mardi soir pour la 31e journée de Jeep Elite. © Radio France - Alexandre Frémont

Après sa défaite frustrante de samedi soir au Palais des sports d'Orléans face au Mans, 79-87, où les Orléanais ont totalement perdu pied dans le dernier quart temps, l'Orléans Loiret Basket veut repartir de l'avant ce mardi soir face à Gravelines-Dunkerque. C'est un match comptant pour la 31e journée de Jeep Elite. Les Orléanais restent sur quatre défaites d'affilées en championnat et n'ont plus gagné depuis le 16 mars dernier face à Dijon.

Gravelines-Dunkerque, pas un cadeau

"Avant le résultat, c'est le scénario", affirme Germain Castano, le coach orléanais, "parce que quand tu fais le bilan sur le papier, il y avait de grosses différences entre les deux équipes, de gros joueurs au Mans et beaucoup plus de rotation mais quand tu vois le scénario, tu dois quand-même le prendre ce match". Mais les Orléanais sont passés à autre chose et ont déjà en tête la rencontre face à Gravelines. Et les hommes de Germain Castano le savent, ce ne sera pas simple d'aller s'imposer là-bas. "Ils se sont renforcés, ils ont fait de très bons ajustements", prévient le coach orléanais. "Ils ont deux bons créateurs, Nicolic et Weber, ils sont capables de mettre des shoots, ils ont un poste 4 qui met tous les shoots qu'il tente, bref ils ont vraiment un bel effectif". Alors que faire pour contrer cette équipe 10e au classement avec 8 victoires et 11 défaites ? "Il faut agir sur les deux créateurs, si eux commencent à faire huit passes et 17 points chacun, on va avoir beaucoup de mal donc il va falloir contrôler ces deux-là", ajoute Germain Castano. 

"Il y a moins d'ouverture"

"On a vu ce qu'on a mal fait, ce qu'on aurait pu mieux faire", ajoute Landing Sané, l'ailier-fort orléanais, "il faut avancer de toute façon et passer à autre chose". Les Orléanais ont moins de réussite en ce moment, notamment à 3 points (20% de réussite face au Mans), Landing Sané en est bien conscient. "C'est moins facile de faire rentrer ces shoots parce qu'il y a des adaptations par rapport aux adversaires et puis depuis les blessures ça enlève des options offensives", justifie celui qui est aussi pivot, "ce qui fait que les adversaires peuvent se focaliser sur d'autres options comme Paris Lee et moi. J'ai moins d'ouverture et je tire moins"

Pour Germain Castano, c'est peut-être dans la tête que ça cogite, il faut donc moins prendre de shoots selon lui. "On a essayé de leur faire comprendre qu'il fallait être meilleur dans la sélection de shoot, parce qu'on ne peut pas se permettre de tirer à tout-va comme on le faisait en début d'année", estime le coach, "alors, est-ce qu'ils se mettent la pression en se disant qu'il y a moins de possibilités et qu'il faut absolument rentrer ceux qui se présentent ? Il faut faire attention"

Match à suivre en direct et en intégralité 

On verra si les consignes sont appliquées ce mardi soir et vous pourrez suivre ce match en direct et en intégralité sur France Bleu Orléans dès 18h avec Emmanuel Bouin aux commentaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess