Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

VIDÉO - Jeep Elite : pas de titre pour Monaco, battu par Le Mans (74-76)

dimanche 24 juin 2018 à 21:47 Par Vivien Seiller, France Bleu Azur et France Bleu

La Roca Team y croyait fort mais n'a pas réussi à le faire. Lors du cinquième match de la finale de Jeep Elite disputé ce dimanche soir en Principauté, les Monégasques se sont inclinés 74 à 76 face au Mans et voient le titre s'envoler. Leur deuxième finale perdue, après celle en Ligue des Champions.

Malgré un bon Kikanovic en playoffs, Monaco n'a pas réussi à décrocher le titre.
Malgré un bon Kikanovic en playoffs, Monaco n'a pas réussi à décrocher le titre. © Maxppp - .

Comme toute la série, ce match 5 de la finale du championnat de France " Jeep Elite " a été irrespirable. Suffoquant, même. Surtout au moment ou Paul Lacombe s'est envolé pour le shoot de l'espoir. Celui qui aurait permis d'égaliser et de décrocher une prolongation. Mais il n'y en a pas eu et Le Mans a triomphé, ce dimanche soir à Monaco (74-76).

Le Mans ne lâche jamais

Les joueurs de Zvezdan Mitrovic ont pourtant fait l'entame de match parfaite, imposant leur dureté défensive à des Manceaux secoués (28-17 à la fin du premier quart-temps). Mais les Sarthois ne lâchent jamais rien et l'ont encore prouvé sur le parquet de la salle Gaston-Médecin. Revenue au contact à la pause (39-35), la bande à Eric Bartecheky a ensuite réussi à prendre les commandes et Monaco a tremblé.

Face à la bonne dynamique mancelle, les joueurs de la Principauté ont réussi à revenir plusieurs fois au contact mais Le Mans est resté solide. Dans la tête et dans les jambes. La dernière tentative de Paul Lacombe au buzzer n'a rien changé. Son shoot est ressorti et le MSB s'est offert le droit de soulever le cinquième trophée de champion de France de son histoire.