Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

La JS Cherbourg handball a tout à gagner contre Dijon

jeudi 11 octobre 2018 à 12:17 Par Anthony Raimbault, France Bleu Cotentin

La JS Cherbourg Handball accueille ce vendredi salle Chantereyne (20h30) l’équipe de Dijon, 3e de Proligue. Face à une grosse cylindrée, les Mauves ont l’occasion de montrer de quoi ils sont capables.

La JS Cherbourg handball reçoit Dijon en Proligue
La JS Cherbourg handball reçoit Dijon en Proligue © Radio France - Anthony Raimbault

Cherbourg, France

Stop ou encore ?

Cherbourg reste sur trois matchs sans défaite en Proligue. Avec deux victoires (Nice et Strasbourg) et un nul (Grenoble), la JSC a fait  le quasi plein de points face à des adversaires directs pour le maintien. Ce bon bilan comptable permet d’aborder la rencontre face à Dijon avec un peu moins de pression. 

« Dijon, c’est match qui te fait passer du bon début au très bon début de saison. » (N. Tricon, entraîneur JSC) 

Prouver sa valeur face à un cador

C’est le deuxième cador de Proligue à se présenter salle Chantereyne. Lors de la 1ère journée de championnat, Massy avait corrigé les Mauves (32-21). Depuis, la JSC a travaillé. Face à Dijon, c’est l’occasion de prouver que l’équipe a progressé. L’entraîneur cherbourgeois Nicolas Tricon attend d’ailleurs un autre comportement ce vendredi : « Contre Massy, on n’a pas fait ce qu’on avait dit et on a pris la foudre. »

Le goal aux doigts cassés 

C’est la petite tuile de la semaine. Le gardien Gabor Busa, en pleine forme depuis le début du championnat, a deux doigts cassés. Le hongrois sera quand même dans le groupe. Son entraîneur préfère en sourire : 

« Ce n’est pas très gênant pour faire des arrêts. Tu souffres, mais  c’est un poste de gens à part qui aiment souffrir. Il en aura pour son argent »

Le courageux Gabor Busa devrait tout de même souffler contre Dijon. Pour l’autre gardien des mauves Sven Horvat, c’est une chance à saisir. 

« J’aimerais bien montrer que moi aussi j’ai ma place ici. J’ai eu un peu de temps de jeu à Nice, mais là c’est une belle occasion pour moi. »

  - Aucun(e)
- Anthony Raimbault

JS CHERBOURG / DIJON, vendredi 20h30 salle Chantereyne