Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

JS Cherbourg handball : l'entraîneur Nicolas Tricon s'interroge sur son avenir au club

-
Par , France Bleu Cotentin

Dans le KOP France Bleu Contetin, Nicolas Tricon dit hésiter à poursuivre l'aventure sur le banc de la JS Cherbourg. Il attend une explication avec ses dirigeants concernant le projet et l'organisation en interne au club.

Nicolas Tricon n'est pas certain de vouloir poursuivre l'aventure à la JS Cherbourg
Nicolas Tricon n'est pas certain de vouloir poursuivre l'aventure à la JS Cherbourg © Radio France - Anthony Raimbault

On le sait, Nicolas Tricon ne fait pas dans la langue de bois. Alors que la JS Cherbourg vient de valider son maintien en Proligue de handball, l'entraîneur n'est pas certain de vouloir honorer sa deuxième année de contrat chez les Mauves. Pas dans ces conditions.  

En exclusivité dans le KOP France Bleu, Nicolas Tricon s'en est expliqué.  

Serez-vous toujours à la JS Cherbourg la saison prochaine ?  

Je ne sais pas. Il faut que je sois content d'aller bosser le matin. Je ne veux pas avoir à lutter en interne. On va se mettre autour d'une table. On va parler de ce qui a fonctionné, de ce qui n'a pas fonctionné et se poser les bonnes questions. 

"Je n'aime pas la sournoiserie"

Vous visez vos dirigeants ?

Je ne vise personne. Je vise le contexte. Je pense que dans ce club, on n'a pas l'habitude de fonctionner comme ça. Moi, je ne sais pas faire les choses sans les dire. Je n'aime pas les méandres politiques. Je n'aime pas la sournoiserie. Quand j'ai quelque chose à dire, je le dis.  

"Ce club est extraordinaire, mais..."

Maintenant, j'ai des choses à dire. Ce club est extraordinaire, sur son fond de supporters, sur son fond de bénévoles, sur la région dans laquelle je me sens très très bien. Je trouve qu'il y a beaucoup de choses à faire, mais il faut arrêter de dire qu'on va les faire, il faut les faire. Il faut se mettre au boulot.  

Vous réclamez quoi ? Plus de moyens ? Plus de liberté ?  

Non, parce qu'on ne m'embête pas. C'est le contexte qui me dérange. C'est très difficile d'y faire évoluer un projet de haut niveau. Je n'ai pas demandé plus, parce qu'on m'a demandé d'avoir de meilleurs résultats, avec le même argent.  

"On a un problème de dynamique interne et de fonctionnement"

Votre président Vincent Ferey a indiqué sa volonté de « titiller la 6e place synonyme de playoffs ».

C'est normal, c'est le président. Moi aussi j'aimerais faire les playoffs, monter en Starligue avec Cherbourg. J'en ai beaucoup des envies comme ça. Simplement, on a un problème de dynamique interne et de fonctionnement qui est bloquant.  

Qu'est ce qu'il vous faut pour rester la saison prochaine ?  

Mettre à plat tout ce qu'il s'est passé cette année.  

Vous prendrez votre décision quand ?  

Je ne sais pas. Apparemment, on va se rencontrer bientôt...

Il y a quand même une prochaine saison à préparer, faire le recrutement etc.  

Quoi qu'il arrive je la prépare. Il y aura une équipe et un groupe. Mais je veux qu'on clarifie les choses.  

(RE)ECOUTEZ - Nicolas Tricon dans le KOP France Bleu Cotentin 

Nicolas Tricon JS Cherbourg : "je ne sais pas si je reste"