Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

JS Cherbourg handball - Nicolas Tricon : « le traitement qui m’a été réservé est irrespectueux »

-
Par , France Bleu Cotentin

Nicolas Tricon, non reconduit sur le banc de la JS Cherbourg, regrette la manière dont il a été traité par les dirigeants. Il assure avoir eu un engagement du club pour prolonger son contrat.

Nicolas Tricon explique sa version du divorce avec la JS Cherbourg Handball
Nicolas Tricon explique sa version du divorce avec la JS Cherbourg Handball © Radio France - Anthony Raimbault

Ce n’est pas ce qu’on peut appeler une séparation sereine. En fin de contrat au moins de juin, Nicolas Tricon a appris il y a quinze jours par la direction des Mauves la non-reconduction de son contrat. Sa prolongation de trois ans avait pourtant été annoncée par la JSC au mois de février.  « Il n’y avait rien de signé », promet aujourd’hui le président cherbourgeois. Nicolas Tricon n’est pas aussi affirmatif. 

Très déçu du comportement des dirigeants, l’entraîneur donne sa version de l’histoire

« Il y avait un accord moral et j’ai aussi signé un contrat de prolongation. Mais ce qui me blesse le plus, c’est la manière dont ça s’est passé. Le club a le droit de ne pas me renouveler. Dans ce cas-là, on me dit en janvier « il y a des choses qui ne nous plaisent pas, on ne te renouvelle pas ». Là, il n’y a pas de problème, mais tu ne t’engages pas avec quelqu’un, tu ne mets pas les gens dans la panade.

Ce n'est pas professionnel et ce n'est pas honnête

"On s’était mis d’accord sur un projet. Le club a même pondu un projet qui s’appelle Starligue 2024. Le traitement qui m’a été réservé est hyper injuste et irrespectueux. Ce n’est pas professionnel et ce n’est pas honnête. » 

Nicolas Tricon prend conseil auprès d’un avocat et pourrait donner des suites judiciaires, d’autant qu’il assure avoir décliné entre temps plusieurs propositions. Il conclut néanmoins cette aventure de deux ans avec fierté. 

« J’ai rencontré plein de gens supers au club et autour. Ma fierté c’est d’avoir réussi à si vite monter une équipe et de ne pas m’être trompé humainement sur ces gars-là. Quand tu arrives dans un projet et qu’il ne reste que trois joueurs, il fallait s’atteler à la tâche. Ce n’était pas évidant."

J'avais une idée de ce que je voulais faire la saison prochaine pour aller en playoff

"Sur la deuxième intersaison, on a pu rééquilibrer les choses. Pour la saison prochaine, j’avais recruté des joueurs : Orsted , Burud, Tabanguet. J’avais une idée de ce que je voulais faire pour aller en playoff. Cette équipe-là est taillée pour se qualifier pour les playoffs. »

Malgré les circonstances du divorce, Nicolas Tricon souhaite de tout cœur la réussite de la JS Cherbourg et du nouvel entraîneur Frédéric Bougeant

« Vraiment, je souhaite le meilleur à ce club. J’ai adoré ce club. J’ai adoré ses supporters. Ils ont fait un bon choix d’entraîneur. Frédéric Bougeant est compétent et va lui aussi mettre sa patte et amener des choses. Il hérite d’un groupe qui est sympa et travailleur. Je pense que ça va très bien se passer. »

Choix de la station

À venir dansDanssecondess