Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket - Handball - Volley

JS Cherbourg : " la salle Chantereyne a atteint ses limites"

-
Par , France Bleu Cotentin

Le président de la Ligue de Normandie de handball a assisté vendredi soir au match de la JS Cherbourg contre Pontault-Combault. En marge de cette rencontre, il s'est livré sur le club de handball phare de la région.

Nicolas Marais le président de la ligue de handball de Normandie
Nicolas Marais le président de la ligue de handball de Normandie © Radio France - Anthony Raimbault

Cherbourg, France

Nicolas Marais, le président de la Ligue de handball de Normandie, a fait le déplacement à Cherbourg vendredi où il a pu vivre depuis les tribunes le match nul de la JSC contre Pontault-Combault (24-24). Il a aussi fait part de ses ambitions pour le club manchois, appelant de ses vœux une nouvelle salle à Cherbourg

"L'impact de la JS Cherbourg va bien au-delà de la ville"

"La JS Cherbourg c'est la locomotive du handball manchois. L'impact va bien au-delà de la ville de Cherbourg. Regardez le dernier match de coupe de France à Granville, la salle était bondée."

"Vous parlez à n'importe quel gamin qui joue au handball dans la Manche, c'est Cherbourg. Toute la saison, les clubs du département organisent des déplacements en car pour venir voir un match à Cherbourg. Les résultats de la JSC depuis plusieurs années concourent au développement du handball dans le département. "

Ce club peut avoir comme objectif à court terme d'atteindre la Starligue

"Je pense, et je l'ai toujours pensé depuis le début que le bassin cherbourgeois est un grand bassin de handball. Avec une structuration du club et une vraie politique marketing qui va se mettre en place auprès des partenaires privés, c'est un club qui peut avoir comme objectif à court terme d'atteindre la Starligue. "

"La volonté de la ligue, c'est d'avoir un club au plus haut niveau français. Ça aura un rayonnement régional. Et ici, je peux l'assurer, il n'y aura plus assez de places dans cette salle pour accueillir tout le monde. Ici, il y a une véritable culture handball."

"J'ai lu les propos des différents candidats aux municipales..."

"La salle Chantereyne aujourd'hui a atteint ses limites, très clairement. On est à l'approche des élections municipales et j'ai lu les propos des différents candidats et candidates. Ce qui me satisfait, c'est que tous ont cette envie de construire une salle plus grande. C'est un point positif." 

"Il faut évoluer avec son temps"

"Si le club veut aller plus haut et augmenter son budget, il faut se tourner vers les partenaires privés. Il faut pour cela que les conditions d'accueil soient très bonnes. Aujourd'hui à Chantereyne, c'est très compliqué. Le salon VIP est vétuste. Pour l'accueil des équipes, là aussi les vestiaires sont vieillissants. Sur l'aire de jeu, la luminosité est vieillissante. Il faut évoluer avec son temps."

"Je souhaite que le projet de salle soit mis en place rapidement"

"Il y a soit besoin d'une rénovation complète et d'une extension de cette salle, soit de construire une nouvelle salle. Ce que je souhaite, c'est que ce projet soit mis en place rapidement." 

"Quand il y a une réelle volonté politique, on le voit dans une agglomération proche d'ici à Caen, où en deux ans on a finalisé le projet du palais de sports. A Cherbourg, on est aussi compétent pour définir un projet d'infrastructure qui permettra à la JSC de grandir."  

Zoom : le handball en Normandie 

La Normandie compte 147 clubs pour 32.000 licenciés. La ligue a enregistré cette année une hausse de 420 licenciés. La Manche comptait en 2018 plus de 6.400 licenciés. C'est le 4e sport le plus pratiqué dans le département et celui qui a gagné le plus de licenciés sur la dernière décennie. 

La ligue de Normandie veut développer toutes les pratiques du handball et organisera cet été un grand événement de beach handball à Granville.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu