Basket – Handball – Volley

Kyle Milling officiellement nommé entraîneur du Limoges CSP : "On va travailler en équipe"

Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin vendredi 19 mai 2017 à 10:27

Kyle Milling attend de ses joueurs qu'ils se battent et ne baissent jamais les bras... comme il le faisait.
Kyle Milling attend de ses joueurs qu'ils se battent et ne baissent jamais les bras... comme il le faisait. © Maxppp - Laurent Thévenot

Le nouvel entraîneur du Limoges CSP s'appelle bien Kyle Milling, et il a hâte de se mettre au travail. "Limoges, ça ne se refuse pas", explique le franco-américain, pour qui le recrutement se fera en équipe, avec Olivier Bourgain et Fred Forté. Le coach était à 8h20 sur France Bleu Limousin.

C'était un secret de polichinelle, c'est désormais officiel : Kyle MIlling sera l’entraîneur du Limoges CSP pour les 3 prochaines saisons. Il était l'invité de Jérome Ostermann ce vendredi matin sur France Bleu Limousin.

"Limoges, ça ne se refuse pas !

"J'ai hâte de commencer", lâche d'emblée le nouveau coach du Limoges CSP, qui entraînait depuis 2 ans Hyères-Toulon. Pour Kyle Milling, c'est simple, "Limoges, ça ne se refuse pas, c'est une opportunité de partir dans un grand club qui joue les premiers rôles dans le championnat", même si les deux dernières saisons n'étaient pas conformes à cette image ! "J'espère que l'an prochain, on sera en play-off. L'objectif, c'est de rester, et même plus que 3 ans, et de faire avancer, progresser le club", annonce le coach.

"J'espère des joueurs plus adroits que moi...

Un premier joueur a été recruté : le jeune intérieur Thimothée Bazille, en provenance du centre fédéral. Kyle Milling s'en réjouit et précise que pour le recrutement, ce sera un travail collectif "pour changer un peu les méthodes de travail. On va travailler ensemble avec Olivier (Bourgain) et même Fred (Forté)". Avant de coacher, Kyle Milling, 42 ans, avait la réputation d'un joueur de devoir, et il n'en attends pas moins de la future équipe : "j'espère que les joueurs seront plus adroits que moi, mais qu'ils vont aussi jouer à fond, se jeter par terre. C'est ce que je veux montrer à Beaublanc, des joueurs qui mouillent le maillot."

"Avec la double culture, je sais un peu mieux ce que les joueurs ont en tête

"J'ai toujours eu envie de devenir entraîneur", raconte-t-il, même si quand il jouait, Kyle Milling ne le laissait pas forcément deviner, s'exprimant peu. "Chacun est différent : je ne parle pas tout le temps, mais ça ne veut pas dire que je ne suis pas un bon entraîneur !", s'amuse le nouveau coach limougeaud. Qui dispose d'un atout de taille, sa double culture franco-américaine et sa maîtrise des deux langues : "ça ne fait pas tout, mais je sais un peu mieux ce qu'ont les joueurs en tête".

"Une bonne côte de bœuf limousin !

La reprise de l'entraînement ce sera le 7 août, mais Kyle Milling aura déjà l'occasion dès le week-end de l'Ascension de venir pour le trophée du Futur (tournoi des 8 meilleures équipes espoirs). Il pourra alors goûter la viande limousine, qui est son autre motif d'impatience !

Ecoutez et podcastez l'interview sur le site et l'appli France Bleu.