Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

L'OLB à l'épreuve du Chaudron du Portel

jeudi 30 mars 2017 à 18:16 Par Benjamin Glaise, France Bleu Orléans

Moins d'une semaine après avoir renoué avec le succès contre Nancy, l'OLB, premier relégable, va tenter d’enchaîner une deuxième victoire de rang au Portel ce vendredi soir (20h). Ce serait une première cette saison. Mais attention le promu portelois, étonnant 9e, aura tout un public derrière lui.

Les joueurs de l'OLB se regroupent ce jeudi matin pour lancer leur dernier entrainement à Fouillade (pour cause de compétition de badminton au Palais des Sports) avant de prendre la route pour Le Portel
Les joueurs de l'OLB se regroupent ce jeudi matin pour lancer leur dernier entrainement à Fouillade (pour cause de compétition de badminton au Palais des Sports) avant de prendre la route pour Le Portel © Radio France - Benjamin Glaise

Orléans, France

A voir les sourire sur les visages à l'entrainement, il est évident que la victoire contre Nancy a fait du bien à cette équipe de l'OLB. "On dit que la victoire apaise et c'est vrai. Le moral est bon. Les sensations sont bonnes. C'est plus facile d'y croire une fois qu'on a réalisé quelque chose et qu'on a réussi à gagner" affirme Kyle McAlarney qui a signé sa première victoire depuis son retour de blessure. Samedi dernier, les Orléanais ont non seulement mis fin à 7 défaites de rang en championnat, mais en l'emportant contre les Nancéens dans le match de la peur (avec le point-average en prime qui permet de reléguer virtuellement Nancy à 2 longueurs), ils ont aussi montré qu'ils avaient les ressources pour croire plus que jamais au maintien. Une victoire bonne pour le moral et qui a valeur de déclic dans les têtes pour le capitaine de l'OLB : "Nous avions juste besoin d'une victoire pour nous relancer. Maintenant que nous l'avons, nous en voulons une autre et nous avons rendez-vous pour cela demain [vendredi] au Portel. Nous pouvons le faire." Renouer avec la victoire a mis en appétit cette équipe orléanaise qui veut confirmer l'éclaircie actuelle dans le Pas-de-Calais comme l'explique le coach Thomas Drouot : "Forcément ça fait du bien de casser cette spirale de défaite. Après on est quant même très vite passé à autre chose parce qu'on a un challenge très compliqué devant nous, c'est d'essayer d'aller gagner au Portel. Donc la victoire contre Nancy fait du bien mais elle ne sera validée que si l'on enchaîne et qu'on continue à progresser." En plein sprint final, à dix journées de la fin, l'OLB doit continuer à gagner. Et il y a toujours urgence puisqu'au moins 4 à 5 victoires supplémentaires risquent d'être nécessaire pour assurer le maintien cette saison.

Le retour des sourires à l'entraînement entre Marcellus Sommerville (devant), Nemanja Milosevic (à gauche) et Antoine Eîto (caché) - Radio France
Le retour des sourires à l'entraînement entre Marcellus Sommerville (devant), Nemanja Milosevic (à gauche) et Antoine Eîto (caché) © Radio France - Benjamin Glaise

"On est très vite passé à autre chose" après la victoire contre Nancy note Thomas Drouot, le coach orléanais

Le Portel, l'une des équipes surprises de Pro A

Rien ne sera facile au Portel. Le promu est clairement l'une des surprises de la saison de Pro A. 9e et toujours en course pour les playoffs (à une victoire de l'ASVEL qui occupe strapontin de la 8e et dernière place qualificative pour les playoffs), l'équipe d'Eric Girard n'en finit plus d'étonner cette année. "C'est une équipe qui avait fait une très belle saison de Pro B l'an dernier. Ils ont eu l'intelligence de garder une partie de l'effectif et de trouver les 2-3 bonnes pioches pour le compléter afin de passer de l'une des meilleurs équipes de Pro B à une très bonne équipe de Pro A" note l’entraîneur orléanais Thomas Drouot. A l'inter-saison, l'ESSM Le Portel Côte d'Opale a gardé son ossature en ajoutant quelques-uns des meilleurs joueurs de Pro B de la saison dernière (le meneur Darrin Dorsey et les intérieurs Lance Goulbourne et Franck Hassel). Un pari gagnant alors que 60% de l'équipe n'avait jamais encore joué en Pro A. Cette équipe version All Star Pro B 2015-2016 fait mieux que tenir le choc, se basant sur la 4e défense de Pro A. "A nous de ne pas nous faire perturber par leurs changements défensifs, prévient Thomas Drouot, car c'est une équipe qui change beaucoup de façon de défendre et qui a beaucoup de joueurs avec des qualités athlétiques capables de tenir les duels." En termes de dynamique, Le Portel, qui avait enchaîné 3 victoires de rang, reste sur une défaite qui fait tâche à Châlons-Reims (77-68) et aura à cœur de se reprendre devant son public pour continuer de croire en ses chances d'intégrer les playoffs.

Les joueurs de l'OLB dans le bouillonnant Chaudron du Portel. Le reportage de la rédaction

Un public bouillant

Ce vendredi soir, le factor X du côté du Portel risque de ne pas être un joueur en particulier mais plutôt le public tout entier. Le Chaudron, salle inaugurée en septembre 2016, compte plus de 3 400 places pour une ville qui compte 9 000 âmes qui vivent et respirent basket. Chaque soir de match, la salle se transforme en un véritable carnaval survitaminé haut en couleurs et en chants. "Moi j'ai connu il y a des années l'ancienne salle du Portel qui était toute petite et où c'était déjà très très chaud. Depuis qu'ils ont leur chaudron, il paraît que c'est juste exceptionnel" raconte Thomas Drouot. De quoi faire peur aux joueurs orléanais ? "Non pense l’entraîneur de l'OLB, on a des joueurs d'expérience comme Nemanja Milosevic qui a joué dans les pays de l'Est donc je ne pense pas que ça lui fasse peur. Pareil pour JP Prince qui a joué en Turquie. Après on a des joueurs qui ont assez d'expérience comme Marcellus Sommerville ou Kyle McAlarney donc je ne pense pas que ce sera un gros handicap pour nous. Il faut juste que l'on arrive à contrôler leur euphorie et qu'ils n'aient pas l'occasion de nous mettre un 8-0 ou un 12-0 parce que c'est dans ces moments-là que la salle s'enflamme et tout devient compliqué." A côté de Beaublanc (la salle mythique du CSP Limoges), le Chaudron du Portel s'est directement fait une place parmi les salles les plus bruyantes et les plus chaleureuses de Pro A. Et les supporters rivalisent d'ingéniosité pour déstabiliser les joueurs adverses. Certains montrent même des images de femmes dénudées lorsque les joueurs adverses se retrouvent sur la ligne des lancer-francs. Une idée qui fait sourire Kyle McAlarney : "Je n’étais pas au courant… Mais vous savez, quand je jouais en université, à Notre-Dame aux Etats-Unis, c’était comme ça partout où on allait... Et j’étais particulièrement visé. Donc j’y suis habitué. C’est marrant de voir à quel point les supporters cherchent tous les moyens possibles pour aider leur équipe. Après, une telle ambiance peut aussi nous donner encore plus de motivation. C’est comme si le monde entier était contre nous. C’est très stimulant, donc je pense qu’on peut l’utiliser à notre avantage." Il est sûr que dans ce match les joueurs orléanais devront autant dompter le public que l'équipe en face.

Une équipe de l'OLB renforcée par les recrues

Les 3 recrues, Nemenja Milosevic (à gauche), JP Prince (à droite) et Gabriel Olaseni ont fait beaucoup de bien à l'OLB - Radio France
Les 3 recrues, Nemenja Milosevic (à gauche), JP Prince (à droite) et Gabriel Olaseni ont fait beaucoup de bien à l'OLB © Radio France - Benjamin Glaise

"On a vraiment une bonne équipe" soulignait Kyle McAlarney à l'issue du match contre Nancy, des propos qu'il a confirmé à l'entrainement ce jeudi matin. Il faut dire que l'effectif retrouve (enfin) de la stabilité avec des cadres de nouveau au top après de longues blessures (Marcellus Sommerville, Antoine Eïto et Kyle McAlarney) et 3 recrues qui s'avèrent être pour le moment de très bonnes pioches. Le pivot Gabriel Olaseni aligne les double-double, 3 en 3 matches (près de 12 points et plus de 11 rebonds de moyenne par rencontre), l'ailier JP Prince reste sur 2 matches à 15 points (et plus de 6 passes décisives de moyenne!) et l'intérieur Nemenja Milosevic a enchanté le public orléanais pour sa première la semaine dernière, autant par ses statistiques que par son envie. Au final, avec ce 5 majeur, la menace peut venir de partout. "Pour moi c'est plus simple note Kyle McAlarney, je peux me concentrer sur ce que j'ai à faire. Si un joueur a un coup de moins bien dans un match, Thomas [Drouot] peut le remplacer car nous avons d'autres bons joueurs derrière. C'est un gros avantage. Nous n'avions pas ça avant et c'est la marque d'une bonne équipe." Sur le papier, il est clair que l'OLB tient sans doute son équipe la plus performante depuis le début de saison. Les retours d'ici la fin de saison d'Abdel Sylla (à priori pour la réception de Nanterre dans 2 semaines) et de Micah Downs (pas encore de date de retour fixé) devrait renforcer un peu plus cette équipe qui doit continuer à gagner pour assurer son maintien en Pro A.

Antoine Mendy de retour, Georgi Joseph toujours out

L'ailier Antoine Mendy (ici à côté de son coach Thomas Drouot) a repris l'entrainement mercredi après avoir assuré la qualification du Sénégal pour le prochain AfroBasket - Radio France
L'ailier Antoine Mendy (ici à côté de son coach Thomas Drouot) a repris l'entrainement mercredi après avoir assuré la qualification du Sénégal pour le prochain AfroBasket © Radio France - Benjamin Glaise

Ce match au Portel signera le retour d'Antoine Mendy. Après avoir assuré la qualification de sa sélection pour le prochain AfroBasket, l'ailier sénégalais a repris l'entrainement avec l'OLB mercredi après 2 jours de repos. "Il est revenu avec le sourire et on est très content de pouvoir compter sur lui contre Le Portel car on va avoir besoin de tout le monde" note Thomas Drouot. En revanche l'équipe devra une nouvelle fois se passer du pivot Georgi Joseph (douleurs aux genoux) dont l’entraîneur espère qu'il puisse revenir avant la fin de la saison. De son côté, Ahmad Nivins, l'ancien pivot américain de l'OLB, a quitté Orléans ce jeudi matin. Il n'a pas encore retrouvé d'autre club et a décidé de retourner 4 mois aux Etats-Unis pour faire de la préparation physique avec un coach afin de revenir au niveau qu'il avait à Poitiers, Pau et l'ASVEL. Enfin, l'intérieur Kévin Dinal qui a accepté de repousser son opération à l'épaule pour continuer à aider l'équipe ces dernières semaines est opéré ce vendredi matin. Out pour 4 mois, il devrait être de retour sur les parquets dès la prochaine pré-saison, là où l'avenir le portera.

Victime d'une entorse au genou (contre Antibes fin février), le pivot Abdel Sylla (ici au tir) espère retrouver la compétition dans deux semaines pour aider ses coéquipiers dans l'opération maintien - Radio France
Victime d'une entorse au genou (contre Antibes fin février), le pivot Abdel Sylla (ici au tir) espère retrouver la compétition dans deux semaines pour aider ses coéquipiers dans l'opération maintien © Radio France - Benjamin Glaise