Basket – Handball – Volley

L’OLB retrouve son Palais des Sports et espère renouer avec la victoire

Par Benjamin Glaise, France Bleu Orléans samedi 17 décembre 2016 à 6:00

Georgi Joseph et ses coéquipiers orléanais tenteront de retrouver ce soir le chemin de la victoire
Georgi Joseph et ses coéquipiers orléanais tenteront de retrouver ce soir le chemin de la victoire © Maxppp - Pascal Proust

L'OLB accueille Châlons-Reims pour la 13ème journée de Pro A. Un match entre deux équipes de bas de tableau qui ont toutes les deux besoin de s’imposer. Orléans (17ème) et Châlons-Reims (12ème) ne comptent qu’une victoire d’écart au classement.

On avait laissé l’OLB le week-end dernier sur une courte défaite à Cholet 86 à 81. Dans les Mauges, les Orléanais ont montré un visage bien différent que contre Le Mans. Après la lourde défaite 46 à 72 face aux Manceaux, ils ont su se remobiliser pour inquiéter jusqu’au bout l’équipe de Philippe Hervé. En attaque, ils ont marqué plus de points en seconde mi-temps à Cholet que lors de l’intégralité du match contre Le Mans. Mais paradoxalement, c’est dans ce domaine que l’OLB aurait pu faire la différence selon le coach Pierre Vincent :

Même si on a encaissé trop de points, je pense que c’est notre niveau offensif qui n’a pas été bon en première mi-temps. On a mis beaucoup de temps à trouver les façons de scorer. On a marqué 50 points en seconde mi-temps et on aurait dû en mettre plus en première car Cholet n’est pas forcément une équipe qui défend bien.

Auteur de 15 points contre Cholet, l'ailier Micah Downs est l'un des rescapés du 5 majeur orléanais du début de saison  - Maxppp
Auteur de 15 points contre Cholet, l'ailier Micah Downs est l'un des rescapés du 5 majeur orléanais du début de saison © Maxppp - Pascal Proust

En plus de l’absence de Kyle McAlarney (pubalgie), celle d’Antoine Eïto (fracture du pied) s’est fait cruellement sentir en défense. Jonathan Kazadi a eu du mal à contenir les assauts de son vis-à-vis Isaiah Swann (26 points à 8/11 à 3 points). « Il manque encore un peu d’expérience et de connaissance de jeu pour stopper un joueur qui est dominant » explique Pierre Vincent à propos de son jeune meneur suisse de 25 ans qui vit cette saison sa première expérience en Pro A.

Eviter une troisième défaite de rang

S’il y avait du mieux dans le contenu, cette défaite a de nouveau plongé l’OLB dans la zone de relégation, à la 17ème et avant-dernière place du classement. La saison est bien entendu encore longue et le retour des blessés après la trêve va faire du bien à l’équipe. Mais en attendant « il faut serrer les fesses et se battre » comme le fait remarquer l’entraîneur orléanais.

"Gagner contre Châlons et contre Nancy nous remettrait dans la course" (Pierre Vincent, entraîneur de l'OLB)

Et contre un concurrent direct du bas de tableau, l’OLB va devoir s’imposer. En face, Châlons-Reims pointe à la 12ème place du classement avec un bilan de 5 victoires en 12 matches, une seule de plus qu’Orléans. Les joueurs du CCRB restent comme les Orléanais sur deux défaites de rang et ont aussi besoin de victoire. Ils se sont d’ailleurs renforcés cette semaine avec l’arrivée d’un nouveau meneur, l’international britannique Andrew Lawrence. Ce dernier a été qualifié pour le match de ce soir et pourrait jouer ses premières minutes en Pro A au Palais des Sports d’Orléans.

« C’est une belle équipe qui a fait de bonnes performances mais dont les résultats sont un peu instables. Ils sont à un point devant nous. Donc pour nous, battre Châlons et Nancy [la semaine prochaine] nous remettrait dans la course » (Pierre Vincent, entraineur de l'OLB)

Pour battre Châlons-Reims, il faudra compter sur la bonne forme des trois recrues. A Cholet, l’arrière américain Verdell Jones a été encourageant pour son premier match sous le maillot orléanais. Avec 15 points inscrits, il a montré qu’il avait les capacités d’apporter offensivement à l’équipe. Georgi Joseph et Carlos Cabezas ont quant à eux réalisé leur meilleur match à l’évaluation depuis leur arrivée dans le Loiret il y a un peu plus d’un mois. Pour le premier, qui retrouvait un club dans lequel il avait déjà évolué, l’adaptation a été rapide. Il s’est vite imposé comme un élément essentiel de l’effectif de par sa présence au rebond. La prolongation de son contrat jusqu'à la fin de la saison en est la preuve. L’ancien international espagnol a lui découvert un nouveau championnat et forcément il lui a fallu plus de temps pour s’intégrer. « Ce temps d’acclimatation est un passage obligé » rappelle Carlos Cabezas, auteur de 10 points le week-end dernier.

Marcellus Sommerville ne s'est pas entraîné hier mais il devrait bien tenir sa place ce soir - Aucun(e)
Marcellus Sommerville ne s'est pas entraîné hier mais il devrait bien tenir sa place ce soir - Vincent Ortega OLB

La dernière incertitude avant la réception de Châlons-Reims concerne l’état de forme de Marcellus Sommerville. Le meilleur joueur orléanais ne s’est pas entraîné hier matin. La faute à des douleurs aux cervicales ressenties depuis jeudi. Selon son entraîneur, il devrait tenir sa place. L’an dernier, lors du match retour contre le CCRB, il avait été l’un des artisans de la victoire avec 26 points, son record de la saison. Et l’OLB aura sans doute encore besoin de lui ce soir pour accrocher sa cinquième victoires en championnat cette année.