Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

La JS Cherbourg handball à Grenoble pour se donner de l’air

jeudi 4 octobre 2018 à 20:28 Par Anthony Raimbault, France Bleu Cotentin

La JS Cherbourg joue ce vendredi soir chez le promu grenoblois. Dans le viseur, une troisième victoire d’affilée qui permettrait de prendre le large sur le bas du classement de Proligue.

La JS Cherbourg handball tente la passe de trois à Grenoble
La JS Cherbourg handball tente la passe de trois à Grenoble © Radio France - Anthony Raimbault

Cherbourg, France

Le bal des promus continue pour les handballeurs cherbourgeois. Après avoir fait valser Strasbourg à domicile (37-33) vendredi dernier salle Chantereyne, la JSC prend  la diagonale jusqu’en Isère pour tenter de mettre au pas l’hôte grenoblois, toujours fanny dans ce début de saison. Le calcul est vite fait. En enchaînant une troisième victoire en quatre journées, les Mauves basculeraient dans la première moitié de tableau. Surtout, ils relégueraient leur adversaire du soir à six points. Sans être décisif, loin de là, ce serait déjà une première étape dans la course au maintien

Grenoble : bredouille, mais pas zéro 

Pour gommer ce conditionnel d’avant-match, les Cherbourgeois devront reproduire la même prestation que contre Strasbourg… en mieux encore. Performant offensivement face aux alsaciens, et notamment sur les ailes, la JSC a une très belle marge de progression en défense (plus de 30 buts encaissés à chaque match). Le zéro pointé de Grenoble ne peut pas être un motif d’optimisme béat : les isérois ont affronté des pointures de Proligue et n’étaient d’ailleurs pas loin la semaine dernière de surprendre le co-leader Sélestat (défaite 28-27). 

« Ils vont à la limite »

Nicolas Tricon se méfie surtout de l’engagement que met Grenoble dans ses matchs. Ce sera un gros combat entre deux concurrents pour le maintien, prévient l’entraîneur cherbourgeois. 

« Eux (les grenoblois) vont à la limite. Pendant 60 min, tu as un Gremlins (sic) qui vient se prendre à ton maillot, qui te gène, qui discute, qui ne comprend pas pourquoi il prend 2 minutes après t’avoir arraché la tête.
A nous de percevoir ce contexte et de ne pas se disperser." 

Grenoble / Cherbourg, 4e journée de Proligue, vendredi à 20h30.