Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La JS Cherbourg handball arrache le nul à la dernière seconde contre Créteil

-
Par , France Bleu Cotentin

La JS Cherbourg a égalisé à la toute dernière seconde de la partie pour décrocher le nul 25-25 partout contre Créteil lors de la 9e journée de Proligue.

La JS Cherbourg, renversante, égalise à la dernière seconde contre Créteil
La JS Cherbourg, renversante, égalise à la dernière seconde contre Créteil © Radio France - Anthony Raimbault

Une dernière minute folle. Alors que certains supporters commentent déjà la courte défaite des Mauves qui se dessine, les handballeurs cherbourgeois font chavirer Chantereyne. Il reste 6 secondes à jouer. La JSC récupère un ballon dans son camp. Le jeune Fabien David, habitué au rôle de joker, se transforme en sauveur pour égaliser à une seconde seulement de la fin du match (25-25). 

Un nul au goût de victoire... mais un nul quand même 

Ce match nul inespéré a forcément un goût de victoire. Pourtant, en faisant abstraction de cette fièvre de la dernière seconde, les cherbourgeois peuvent encore une fois s'en mordre les doigts. En première période, la JSC met tous les ingrédients pour faire douter Créteil, candidat aux playoffs. Grâce à une défense agressive, secondée par un excellent Sven Horvat dans le but (voir plus bas), Cherbourg vire en tête à la mi-temps (14-11).  

En seconde période, retour des vieux démons. Les Mauves traversent un gros  et interminable passage à vide. Créteil inflige un 8-0 aux manchois ! Au courage, les handballeurs cherbourgeois remettent les pendules à l'heure. Juste à temps. Le public sevré de victoire à Chantereyne cette saison (une seule contre Strasbourg) devra encore patienter un peu. En attendant, la JSC (8e) défendra la semaine prochaine à Vernon son invincibilité à l'extérieur dans le deuxième derby normand de Proligue. 

Les réactions 

Nicolas Tricon (entraîneur JS Cherbourg)

"On a eu un petit coup de pouce du destin qui nous fait récupérer le ballon, les deux passes qui vont bien et but. Après la deuxième mi-temps, tu peux être satisfait (de ce nul). Maintenant, après la première, tu peux être déçu. On est comme ça, sur courant alternatif. Il faut qu'on arrive à raccourcir ces moments où on est moins bien."

Fabien David (auteur du but  de l'égalisation)

"Il ne reste plus beaucoup de temps. La balle m'arrive dans les mains. Je me sens obligé de tout faire pour la mettre au fond. Après c'est une victoire...  un nul collectif plutôt"

Romain Guillard (demi-centre JS Cherbourg)

D'un point de vue comptable, on ne prend qu'un point.  Maintenant, avec  ce qu'on a démontré humainement et collectivement  et la force déployée pour aller le chercher, ça a une saveur de victoire. Je disais au gars avant le match : il nous manquait un match référence face à un cador. Il nous fallait ce gros match pour que ce soit fondateur entre nous."

Les TOPS 

Romain Guillard                

Avec 5 buts marqués, le demi-centre cherbourgeois réalise son deuxième match le plus prolifique depuis le début de saison. Il a surtout pesé par son engagement. Combatif, Romain Guillard montre le chemin à suivre à ses partenaires. Il a relancé la JSC à 10min de la fin avec deux buts.  Comme le reste de l'équipe, il a été victime d'un coup de moins bien en milieu de seconde période. 

Sven Horvat 

Le gardien de la JSC réalise une première période de folie. La seconde est plus compliquée. Sven Horvat boucle tout de même  la partie avec 11 arrêts et 35% de tirs stoppés. C'est son meilleur ratio depuis le début de la saison. 

Dmytro Gunko                     

Pas toujours récompensé au shoot, (50% de réussite, en dessous de sa moyenne depuis le début de la saison), l'arrière ukrainien termine tout de même co-meilleur buteur cherbourgeois du match avec 5 réalisations.  

Le classement de Proligue 

-
Choix de la station

À venir dansDanssecondess