Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La JS Cherbourg handball, entre objectif top 4 de Proligue et changement de visage

-
Par , France Bleu Cotentin

En pleine trêve hivernale, la JS Cherbourg a fait le point sur ses ambitions et sur son effectif pour la saison prochaine. Leader de Proligue, le club manchois vise une place dans le top 4 du championnat. Les Mauves enregistrent d'ores et déjà cinq départs et quatre arrivées à la fin de la saison.

La JS Cherbourg va changer de visage pour la saison 2021-2022
La JS Cherbourg va changer de visage pour la saison 2021-2022 © Radio France - Anthony Raimbault

Forte de sa place de leader de Proligue à la trêve, la JS Cherbourg Manche handball poursuit sa mue. "L'objectif playoffs est déjà bien avancé. Maintenant, on va chercher à rester dans le haut de tableau. L'objectif, c'est le top 4 pour avoir un match retour à la maison lors des playoffs", explique le directeur sportif Stéphane Grout. Désormais, le club manchois veut s'afficher comme au moins un club de haut de tableau de Proligue. Le pôle médical et l'intendance ont été renforcés. 

Principal point qu'il fallait clarifier au plus vite : celui des contrats. Pour faire simple : qui reste, qui part. Le club ne veut pas refaire "l'erreur" de la saison 2019-2020 : deuxième de Proligue à la trêve, la question des renouvellement de contrats avait été un des facteurs expliquant le gros passage à vide des Mauves lors de la deuxième partie de saison. "Le diagnostic a été clair pour tout le monde : la période a été mal gérée l'an passé", note l'entraîneur des Mauves Frédéric Bougeant. Cette fois, le staff a voulu prendre les devant, à travers des entretiens individuels dès la fin 2020 pour "assainir la situation" et repartir sur des bases sereines dès février : "là, les joueurs connaissent leur destin. On a été transparents et honnêtes", précise le coach. 

Fin de contrat pour les deux gardiens

Cinq départs sont d'ores et déjà à enregistrer. Des décisions souvent difficile. "C'est à chaque fois un déchirement car ce sont des garçons très bien, attachés à Cherbourg", souligne le président Vincent Férey. "Personne ne voulait partir d'ici", ajoute le directeur sportif Stéphane Grout. Pour la saison prochaine, le club manchois a décidé de changer son duo de gardiens, ce qui peut apparaître surprenant tant le show-man croate Sven Horvat (36,43% d'arrêts en onze matchs), un des chouchous du public, et l'Israélien Dan Tepper (33,60% d'arrêts en onze matchs) font le job dans les cages cherbourgeoises. Pas de renouvellement de contrat non plus pour le demi-centre norvégien Hakon Ekren, l'arrière-gauche ukrainien Dmytro Gunko et l'ailier Robin Dupont-Marion. "Des choix difficiles car ce sont _des mecs vraiment bien_, qui ont apporté beaucoup au club. Mais on a un contexte économique très tendu, et donc il est difficile de revaloriser les joueurs en permanence. On pense aussi au développement de l'équipe à moyen terme", explique le coach mauve Frédéric Bougeant. 

Au club depuis mai 2018, le gardien croate Sven Horvat ne portera plus le maillot mauve la saison prochaine
Au club depuis mai 2018, le gardien croate Sven Horvat ne portera plus le maillot mauve la saison prochaine © Radio France - Anthony Raimbault

Une touche française

Au chapitre des arrivée cette fois, quatre nouveaux visages vont faire leur apparition dans l'effectif cherbourgeois la saison prochaine. "On a voulu prendre moins de risques, chercher l’efficacité très vite", souligne Frédéric Bougeant. 

  • le gardien de Massy Gauthier Ivah : 22 ans, 191 cm pour 105 kg, passé par le Paris-Saint-Germain. Après onze matchs de Proligue, il est à 36,33% d'arrêts, ce qui lui a valu notamment d'être élu meilleur joueur du championnat en novembre. 
  • le troisième gardien du "H" de Nantes (Starligue), l'Italien Andrea Colleluori : 20 ans, 182 cm pour 85 kg
  • l'arrière ou ailier droit Antoine Léger : 22 ans, 189 cm pour 89 kg, en provenance de Limoges, formé à Chambéry (Starligue)
  • et le demi-centre Lucas Vanègue : 24 ans, 186 cm pour 78 kg, qui arrive de Pontault-Combault, passé par Gonfreville

Selon les opportunités sur le marché, un cinquième joueur pourrait faire son entrée dans l'effectif pour la saison prochaine

A noter également que le pivot Jason Muel et l'ailier Léo Weber vont signer leur premier contrat professionnel. 

Ils sont toujours sous contrat : l'arrière Frédéric Beauregard, l'ailier gauche Williams Manebard, l'ailier droit John NKonda, le pivot Kristian Orsted, l'arrière gauche Lior Gurman, l'arrière droit Jonas Burud, le demi-centre Lucas Dalmont, l'arrière Chérubin Tabanguet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess