Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La SIG battue en demi-finale du championnat de France de basket

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Strasbourg s'est incliné en demi-finale de la Jeep Elite de basket contre Villeurbanne le 24 juin. Score final : 83 à 67.

L'Asvel a largement dominé la Sig lors de cette demi-finale du championnat de France le 24 juin.
L'Asvel a largement dominé la Sig lors de cette demi-finale du championnat de France le 24 juin. © Maxppp - Joël PHILIPPON

Pas de finale pour la SIG en Jeep Elite. Les basketteurs strasbourgeois ont été éliminés le 24 juin en demi-finale par Villeurbanne, 83 à 67.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un match frustrant

Les Sigmen ont commis trop de fautes, perdu trop de ballons. Ils n'ont jamais réellement inquiété les joueurs de l'ASVEL. D'où une certaine frustration pour Jean Baptiste Maille, l'un des meneurs : "On en prend une bonne ce soir. On n'a pas réussi à développer notre jeu, à développer l'intensité qu'il fallait pour une demi-finale de championnat de France. C'est très frustrant. On ne peut en vouloir qu'à nous." Jean-Baptiste Maille qui promet de revenir encore plus fort la saison prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess