Basket – Handball – Volley

La star Tony Parker et un match de gala à Veauche ce vendredi

Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 8 septembre 2016 à 21:19

Recevoir Tony Parker dans la Loire c'est une grande fierté pour les organisateurs du weekend Basket'attitude.
Recevoir Tony Parker dans la Loire c'est une grande fierté pour les organisateurs du weekend Basket'attitude. - Affiche Basket'attitude.

À 17 heures, l'ex meneur des Bleus et président de l'ASVEL (Pro A) signera des autographes avant d'assister au match de présaison de son équipe face à Limoges (Pro A) à 20 heures 30.

La star NBA des Spurs de San Antonio sera ce vendredi à Veauche pour signer (gratuitement) quelques autographes à partir de 17 heures au complexe sportif de la ville. N'espérer pas le voir dribbler et shooter, mais en tant que président de l'ASVEL, il assistera ensuite au match de présaison opposant son club de Villeurbanne à Limoges (20h30). "C'est une grande fierté de l'avoir" explique Monique Girardon, la maire de Veauche.

L'objectif est qu'il puisse partager avec la jeunesse, c'est sa seule sortie sur le territoire français en dehors des contrats avec ses sponsors. (Monique Girardon, maire de Veauche)

35 euros par tête pour faire venir "TP"

Pour la séance de dédicace, il n'y aura pas besoin de payer. Mais le ticket d'entrée pour le weekend "Basket'attitude est de 35 euros. Deux matchs de haut niveau (ASVEL contre Limoges et Saint-Chamond contre la Chorale de Roanne) sont au programme. Mais il faut se rendre à l'évidence, ce qui fait grimper le prix du ticket, c'est bel et bien la venue de la star internationale.

"On est très heureux d'accueillir cet évènement, mais ce n'est pas aux Veauchois de le payer. Nous avons négocié avec ces agents. On fera les comptes à la fin mais normalement, le budget municipal ne sera pas entamé, ou très peu si c'est le cas. On offre un moment vraiment privilégié avec Tony Parker à ceux qui ont acheté leur billet. Les évènements qu'on organise à Veauche, dans un gymnase de 1000 places, ne sont pas comme ceux d'un Zenith, on est très proche des joueurs. C'est ça l'avantage." (Monique Girardon)

Toutes les places ont été vendues, une liste d'attente a même été mise en place en cas de désistements, mais ils ne devraient pas être nombreux.

Pour le programme complet de Basket'attitude : c'est ici.

Partager sur :