Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Champagne basket retrouve enfin son public : "C'est notre travail de donner des émotions aux gens"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les joueurs du Champagne basket jouent reçoivent le Boulazac basket Dordogne ce mardi 25 mai au complexe René Tys à Reims (18 h). Un match important à double titre : pour assurer le maintien du club dans l'élite et surtout parce que le club retrouve son public. Un bonheur partagé.

Les joueurs à l'entraînement ce mardi au complexe René Tys à Reims.
Les joueurs à l'entraînement ce mardi au complexe René Tys à Reims. © Radio France - Sophie Constanzer

Après une saison quasi entière sans voir ses supporters, le Champagne basket retrouve son public ce soir à Reims, au complexe René Tys. Les joueurs marnais, actuellement 12e du championnat de Jeep Elite après une mauvaise passe, accueillent le Boulazac Basket Dordogne (BBD) ce mardi 25 mai à 18 h. La jauge est limitée mais le retour tellement attendu. "On a hâte parce que c'est 50% de notre travail, faire plaisir aux gens, donner des émotions aux gens même je préfère", s'enthousiasme l'entraîneur du Champagne basket Cédric Heitz. 

"Je pense qu'après avoir été sevrés aussi longtemps, même que ce soient le cinéma ou les autres arts, le sport peut nous apporter beaucoup dans notre vie et plus que jamais il faut s'orienter vers le spectacle vivant", philosophe encore Cédric Heitz. 

"C'est l'occasion de retrouver tout le monde".

800 spectateurs seulement sur les 2.800 places de la salle 

Ce qui lui a le plus manqué ? Les sifflets du public ? "Le partage ! Que ce soit des émotions positives ou moins positives, ça nous rappelle ce rôle qu'on a de faire du spectacle et ça va nous aider en cette fin de saison, le public va nous aider à garder notre motivation intacte jusqu'au bout", répond du tac au tac Cédric Heitz. Et le Champagne basket aura quatre matchs à jouer à domicile d'ici la fin de saison : deux au complexe René Tys à Reims -dont la rencontre de ce mardi contre Boulazac- et deux au palais des sports Pierre de Coubertin à Châlons-en-Champagne. 

Retrouver les supporters, "c’est du bonheur", dit aussi Grégoire Lefebvre, le directeur général du Champagne basket. "On était un peu à contre sens de ce qu’était notre métier habituel depuis plusieurs mois. Faire du sport de très haut niveau comme on le fait, c’est une chose mais l’intérêt c’est de le partager. Donc c’est un grand soulagement. Ce n’est qu’une première étape mais elle est cruciale au regard de ce qu’on a vécu ces dernières semaines", rajoute le directeur général du club marnais, invité de France Bleu Champagne Ardenne ce mardi.

Réécoutez l'interview de Grégoire Lefebvre sur France Bleu Champagne Ardenne

Ce mardi, il faudra se contenter d'une jaune réduite : 800 spectateurs sur les 2.800 places disponibles au complexe René Tys. Une rangée sur deux seulement sera occupée, et il y aura deux places entre chaque groupe de personnes. Les abonnés du club marnais et les partenaires ont eu la priorité et 150 places ont été mises en vente par le club. Il reste des places ce mardi. 

Un rang sur 2 sera occupé dans la salle conformément aux consignes sanitaires.
Un rang sur 2 sera occupé dans la salle conformément aux consignes sanitaires. © Radio France - Sophie Constanzer

Le Champagne basket a trouvé un pigiste médical 

Pas sûr qu'il pourra jouer ce mardi, mais le Champagne basket a trouvé un pigiste médical pour renforcer ses rangs en cette fin de saison. Car le club marnais n'est pas épargné par les blessures avec l'absence de son capitaine Jessie Bégarin et du pivot Jimmy Taylor, encore incertain. "On a finalement réussi à faire venir quelqu'un c'était loin d'être facile car il y a peu de joueurs disponibles et peu de joueurs motivés... lui vient de terminer sa saison en Belgique et il est motivé", explique Cédric Heitz. Marvin Clark, joueur américain de 26 ans, arrive donc de Belgique et il s'est entraîné ce mardi avec l'effectif champenois. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess