Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Le CSP Limoges s'incline face à Strasbourg 76 à 64 et s'éloigne un peu plus du Top 8 de la Pro A

jeudi 24 décembre 2015 à 0:33 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Il n'y aura pas beaucoup de cadeaux au pied du sapin des supporteurs du CSP Limoges cette année. Le double champion de France en titre s'est incliné pour la 8e fois de la saison en championnat mercredi soir. Un match de la 14e journée de Pro A perdu 76 à 64 à Beaublanc face à Strasbourg.

Pour Yakhouba Diawara, la première mi-temps du CSP est "inadmissible"
Pour Yakhouba Diawara, la première mi-temps du CSP est "inadmissible" © Maxppp - Stéphane Lefèvre

Limoges, France

Les alsaciens marchaient sur l'eau mercredi soir en première mi-temps. Ils ont même commencé le match par un 5 sur 5 à 3 points (9 sur 14 en 1ère MT), prenant directement à la gorge les limougeauds qui ont clairement manqué d'agressivité pendant les 20 premières minutes. De quoi énerver l’intérieur Yakhouba Diawara :"La première mi-temps ? Nulle ! Les sifflets sont complètement mérités. Se prendre 51 points contre Strasbourg, c'est inadmissible. Pour l'instant, on a pas de fierté. On a besoin de se battre. Dans ce championnat, rien est facile. On est double champion de France en titre. Tout le monde veut nous attaquer. Donc c'est à nous de relever la tête, se serrer les coudes, et se battre pendant 40 minutes."

Les limougeauds reviennent mais gâchent 

La pause a du être agitée. En tous cas, les protégés de Philippe Hervé ont clairement remonté leur agressivité au retour des vestiaires. Avec effet quasi immédiat. L'adresse de Strasbourg a chuté et le CSP est même revenu à 6 points dans le dernier quart temps. Mais de mauvaises passes de Boungou Colo et Traoré se sont transformées en pertes de balles, au pire moment. Ce n'est pas la première fois regrette l’entraîneur de Limoges Philippe Hervé :"Cela nous est souvent arrivé contre de bonnes équipes. De se battre comme on l'a fait en seconde mi-temps, de mettre de l'énergie défensivement, parce que défensivement on est capable de faire des choses. C'est ce qui nous permet parfois d'exister et de revenir. Mais derrière, offensivement, on a tendance à faire des erreurs que l'on ne doit pas faire. Ajoutez à cela les deux grosses erreurs défensives de Mark Payne qui nous coûtent très chères, et on repart à plus de 10 points. Et là, c'est terminé."

La Leader's Cup ce sera à la télé...

Après cette 8e défaite de la saison en championnat, le CSP reste 10e de la Pro A mais à deux victoires désormais du Top 8. A trois journées de la fin de la phase aller, la Leader's Cup n'est plus qu'un mirage. L'objectif sur la scène nationale est de réintégrer la première partie du classement le plus vite possible pour disputer les playoffs en fin de saison. Mais il va falloir du renfort avec du talent à revendre. Philippe Hervé espère avoir de nouveaux joueurs pour la reprise. Papa Noël si tu l'entends... Mais de toute façon, il faudra faire sans pour le dernier match avant la trêve, dimanche à Orléans.