Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Le CSP Limoges se replie sur lui avant d'affronter Milan

mercredi 11 novembre 2015 à 18:36 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin et France Bleu Périgord

Entre le silence radio autour de la mise à l'écart de Randy Culpepper et un groupe qui a visiblement la volonté de se resserrer face aux critiques extérieures, le CSP se recroqueville. Pour mieux rebondir et faire taire les sceptiques ? Réponse ce jeudi soir face à Milan à Boulazac.

Au Palio de Boulazac, le groupe du CSP se resserre, mais sans Randy Culpepper
Au Palio de Boulazac, le groupe du CSP se resserre, mais sans Randy Culpepper © Radio France - Jérôme Ostermann

Boulazac, France

Lors de la conférence de presse organisée mercredi midi au Palio de Boulazac, où est délocalisé ce match de la 5 ème journée de l'Euroligue, l’entraîneur du CSP Philippe Hervé a confirmé son choix de ne pas retenir dans le groupe le meneur américain Randy Culpepper : "J'ai décidé de ne pas l'aligner dans l'effectif composé pour ce match. Je ne souhaite pas développer. Moi j'ai le devoir de présenter l'équipe la plus performante possible pour jouer Milan. Et d'assumer mes choix." 

Silence radio sur le dossier Randy Culpepper

Lors de ce point presse, impossible de poser une question sur ce thème au joueur qui s'est présentée, en l’occurrence le vice-capitaine Nobel Boungou Colo. Le mot d'ordre du club est clairement le silence radio. L'ailier du CSP a quand même lâché une petite phrase :"_C'est pas nous (les joueurs) qui coupons des joueurs, ce n'est pas notre boulot tout ça. Donc ce n'est pas à nous de parler de ça". _De là à penser que le club est en train de "couper", de se séparer de Randy Culpepper, il n'y a qu'un pas... Même si le club et son président Frédéric Forte n'ont rien confirmé et restent pour l'instant murés dans le silence à ce sujet.

Les deux équipes sont dos au mur 

En ce qui concerne le match face à Milan, tout le monde sait bien que l'enjeu est énorme. Les deux équipes, avec une seule victoire pour trois défaites, sont toutes deux "dos au mur" dixit Philippe Hervé qui au delà du joueur star de Milan, l’Italien Alessandro Gentile, dit craindre 'l'état d'esprit" dans lequel va se présenter l'équipe italienne,  pour qui ne pas aller au Top 16 de l'Euroligue serait une véritable contre-performance. 

Le CSP veut retrouver de la stabilité et un collectif

Quand à Nobel Boungou Colo, il explique l'état d'esprit du groupe :"Après deux défaites, c'est difficile. On essaye de se ressaisir, de se motiver. Ça parle beaucoup autour. C'est normal. Nous on travaille. On essaye d'être sérieux. Il faut que l'on montre que l'on est une équipe soudée. Faut vraiment que l'on forme un vrai groupe, uni, et qui se fait confiance. C'est ça le but sur ces prochaines semaines. On essaye vraiment de trouver un format plus stable d'équipe et de collectif." Un format sans Randy Culpepper...