Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le CSP presque éliminé de la course au Top 16 après sa défaite face à Zagreb

-
Par , France Bleu Limousin
Limoges, France

Le Limoges CSP s'est logiquement incliné jeudi soir à domicile face au Cedevita Zagreb 78 à 69. Ce match de la 7e journée de l'Euroligue risque de laisser des traces car désormais, les limougeauds, déjà à la peine en championnat, sont au bord de l’élimination en coupe d'Europe.

Yakhouba Diawara et ses coéquipiers au bord de l'élimination en Euroligue
Yakhouba Diawara et ses coéquipiers au bord de l'élimination en Euroligue © Radio France - Jérôme Ostermann

On a vite compris que ce match face au Cedevita Zagreb allait être très compliqué pour le CSP . Le temps pour les croates de signer un 11-0 et à Philippe Hervé de convoquer sa première cellule de crise. Un temps-mort suivit d'effet puisque ses joueurs sont ensuite revenus au score. Mais à chaque fois, le Cedevita, grâce à un jeu léché et une belle adresse, a réussi à rester devant. 

Un CSP accrocheur mais bien trop généreux

Zagreb mérite largement sa victoire mais les limougeauds peuvent encore s'en vouloir. Equipe déjà la plus généreuse depuis le début de l'Euroligue, le CSP a encore perdu 17 ballons face à Zagreb. Le pivot Ali Traoré, si constant depuis le début de saison, est vite sorti pour deux fautes rapides. Il n'a jamais réussi à revenir dans ce match, au point de rater des paniers normalement faciles pour lui. Ses points ont manqué.

Zerbo pèse avant de quitter ses partenaires

Il y a aussi eu de la malchance. Quand Fréjus Zerbo l'a remplacé, l'international ivoirien a relancé le CSP grâce à sa défense sur Miro Bilan, le très productif pivot adverse. Mais il est vite sorti à cause d'un saignement. Il a du quitter ses partenaires de longues minutes. Ousmane Camara a fait ce qu'il pouvait malgré son manque de rythme. Mark Payne, qui lui revenait après 15 jours sans jouer, n'a jamais réussi à peser sur la rencontre. Le CSP était tout simplement trop juste.

Les joueurs veulent encore y croire

Les performances des deux meneurs passent même au second plan. Heiko Schaffartzik a quand même réalisé une performance impressionnante. 17 points, 6 rebonds, 11 passes pour 0 perte de balle et 30 d'évaluation. Mais à l'heure où le CSP est quasiment éliminé de la course au Top 16, cela ne sert à rien. Les joueurs restent déterminés à jouer le coup à fond. Ceci dit, il faudrait gagner les trois derniers matchs à Vitoria, contre l'Olympiacos et à Milan, tout en espérant plusieurs faux pas de ses concurrents. Un doux rêve... 

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess