Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Le Grand Nancy Métropole Handball grandit à son rythme

samedi 8 septembre 2018 à 4:05 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine

Le budget du club nancéien continue de monter mais pas forcément la masse salariale de l'équipe. Le Grand Nancy Métropole Handball veut se structurer pour atteindre l'élite du handball français.

Le club nancéien vise toujours la montée en Lidl Starligue
Le club nancéien vise toujours la montée en Lidl Starligue © Radio France - Cédric Lieto

Nancy, France

La rentrée pour le Grand Nancy Métropole Handball. Premier match officiel ce samedi à 20 heures en Coupe de la Ligue au parc des sports de Vandoeuvre, face à Pontault-Combault, équipe de Lidl Starligue, la première division. Nancy, toujours emmené par l'entraîneur Stéphane Plantin, débutera son championnat de Proligue, deuxième division dans une semaine. Le club continue de grandir avec comme objectif, la montée dans l'élite. Mais pas question de jouer les flambeurs, le Grand Nancy Métropole Handball veut grandir à son rythme, sans brûler d'étape.

Construire sur la durée

Si le budget a progressé de 150.000 euros pour atteindre , 1,4 million d'euros cette saison, le club nancéien n'a pas forcément beaucoup investi sur le plan sportif, comme l'explique le président Hervé Alt : 

"La masse salariale sportive est restée stable, elle n'augmente que de 2%. Effectivement, le choix a été de structurer le club pour conquérir des partenaires supplémentaires et augmenter l'ensemble des ressources financières comme la billetterie ou le merchandising."

Deux personnes ont été embauchées dans les bureaux, une responsable commerciale ainsi qu'une assistante. L'objectif à terme, c'est d'atteindre deux millions d'euros de budget pour jouer les premiers rôles, jouer la montée et pouvoir financièrement se maintenir en Lidl Starligue.

Une équipe plus équilibrée

Sur le plan sportif, l'espagnol Javier Borragan, sixième meilleur buteur du championnat la saison passée est parti à Créteil. Le croate Matéo Rodin, 25 ans, le remplace avec d'autres arguments selon son entraîneur Stéphane Plantin : 

"Mateo est un joueur certainement moins talentueux mais avec une générosité au dessus de celle de Javier à mon sens. Cette année, on a une équipe plus équilibrée, avec des joueurs capables de venir au relais de certains."

Un groupe qui vit particulièrement bien ensemble : indispensable pour réaliser un bon parcours et faire face aux coups durs. Nancy visera encore cette année l'une des six premières places , synonymes de phases finale pour la montée dans l'élite.