Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Limoges CSP au fond du trou après sa défaite face à l'Asvel

-
Par , France Bleu Limousin
Limoges, France

Deux jours après sa quasi élimination en Euroligue devant ses supporteurs, le CSP était attendu au tournant. Toujours aussi combatifs, les limougeauds ont surtout affiché un manque évident de confiance. Avec à la clé une adresse catastrophique. Pour une défaite logique (52-64) face à l'Asvel.

Le CSP s'incline avec des statistiques catastrophiques à 2 points
Le CSP s'incline avec des statistiques catastrophiques à 2 points © Radio France - Jérôme Ostermann

Cette fois c'est clair, les limougeauds sont au fond du faitout. Déjà éliminés, ou presque, de la course au Top 16 de l'Euroligue après leur défaite de jeudi face à Zagreb, les voilà relégués à la 12 ème place de la Pro A. La faute à une nouvelle défaite (52-64), déjà la 5e en championnat, face à Lyon-Villeurbanne samedi soir à Beaublanc. Certes, l'Asvel est leader et meilleure défense désormais. Mais les hommes de JD Jackson ont été bien aidés par la maladresse des joueurs du CSP, en perte évident de confiance.

Une confiance et une adresse en berne

La statistique qui tue ? Le ridicule 4 sur 19 (0 sur 11 pour le 5 de départ !) sur les tirs dans la raquette. Impossible dans ces conditions de gagner un match, qui plus est face au 1er de la classe. On le sait, la réussite à 3 points n'offre aucune garantie. C'est grâce à cela que le CSP a rejoint les vestiaires avec seulement 2 points de retards. Heiko Schaffartzik se chargeant d'entretenir l'espoir (5 sur 6 de loin en 1e MT) après une entame complètement ratée (3 points marqués après 7 minutes de jeu) et un écart étant monté jusqu'à 14 unités. 

Des changement imminents selon le président du club

Mais il était évident que ce pourcentage de loin n'allait pas durer. L'Asvel a resséré sa défense sur l'allemand après la pause. Et comme Limoges s'est montré incapable ou presque de marquer à l’intérieur, cela donne un résultat totalement logique, malgré la combativité des limougeauds. L'autre stat incroyable ? Les seulement 6 points inscrits par les 3 américains alignés sur la feuille de match (Payne 0, Gattens 0, Daniels 6). Après le match, au micro de Ma Chaîne Sport, le président du club Frédéric Forte a annoncé que des discussions sont en cours avec trois joueurs. Randy Culpepper, Matt Gatens et Will Daniels. Il devrait y avoir du changement très rapidement. Mieux vaut tard que jamais !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess