Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Le Limoges CSP reçoit le champion l'Elan Chalon avec un Kenny Hayes déterminé

mardi 26 septembre 2017 à 21:32 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

C'est le premier match de la saison à domicile ce mercredi soir pour le Limoges CSP. Un match de la 2e journée de Pro A face au champion de France en titre, l'Elan Chalon. L'occasion d'engranger un premier succès cette saison, face à une formation en difficulté en ce début d'exercice.

L’entraîneur du Limoges CSP, Kyle Milling, au milieu de ses joueurs à l'issue de entrainement ce mardi à Beaublanc
L’entraîneur du Limoges CSP, Kyle Milling, au milieu de ses joueurs à l'issue de entrainement ce mardi à Beaublanc © Radio France - Jérôme Ostermann

Limoges, France

Quatre mois que Beaublanc attend ça ! C'est le retour de la Pro A ce mercredi soir (20h30) au Palais des Sports. Pour le compte de la 2e journée, le Limoges CSP reçoit l'Elan Chalon. Un champion de France en titre pas au mieux de sa forme en ce début de saison. Les Bourguignons ont beau être champions de France, ils ont du renouveler cet été, pratiquement tout leur effectif. Malgré l'apport de l’intérieur et ancien capitaine du CSP Ousmane Camara, l'équipe de Jean Denys Choulet n'y arrive pas. Au point que le coach de l'Elan s'est interrogé à haute voix, sur la pertinence de son recrutement.

Il faut se méfier de l'Elan Chalon - Axel Bouteille

Il faut dire que son équipe reste sur deux défaites de 20 points, lors du match des champions face à Nanterre, et à domicile contre à Pau lors de la 1ere journée. Ceci dit, l'ancien Chalonnais, l'ailier Axel Bouteille, aujourd'hui à Limoges, appelle à la prudence :"Bien sûr qu'il faut s'en méfier. Ce n'est pas parce qu'ils ont eu des difficultés sur les deux premiers matchs... Ça ne veut rien dire ! On sait qu'ils ont des joueurs de qualité. Ils ont des shooters partout. Je sais très bien comment l'équipe peut fonctionner. Ils peuvent prendre feu à tout moment. Il faut vraiment essayer de garder la tête froide et rester concentré sur nous."

Et ce n'est pas son nouvel entraineur, Kyle Milling, qui dira le contraire :"C'est une équipe très complète avec beaucoup de talent et d'athlètes. Ils vont monter en régime. Sur le papier, ils ont une très grosse équipe. Leur staff a annoncé qu'ils seraient plus forts cette année que l'année dernière. J'attends un match très très difficile. J'ai prévenu les joueurs. Ils ont perdu leurs deux premiers matchs. Nous aussi on a perdu. Les deux équipes vont être motivées. On verra vers 22h30 quel est le résultat."

J'attends un grand match de Kenny Hayes mercredi soir - Kyle Milling

Kyle Milling qui attend plus de tous ses joueurs, notamment ceux qui sont passés au travers en terme d'adresse dimanche soir à l'Astroballe de Villeurbanne. Notamment l'arrière US Kenny Hayes auteur d'un médiocre 4 sur 13 au tir. Un joueur qui n'aurait pas vraiment convaincu le staff depuis son arrivée en Limousin. Même si son entraineur tient des propos rassurants à l'égard de son joueur :"Il n'y a pas d’interrogation à son sujet. Personne ne peux dire un truc parce que tu loupes un match. Je suis patient. Dans une saison, il y a toujours des hauts et des bas. Des périodes où les joueurs peuvent perdre un peu confiance, ou gagner en confiance. Des périodes lors desquelles tu cherches ta place, avec un nouveau coach, dans un nouveau système. J'ai confiance en lui, et il a beaucoup de confiance en lui même. J'attends un grand match de sa part face à Chalon".

Je veux faire mieux que "mon frère" Jamar Smith - Kenny Hayes

Kenny Hayes, l'un des meilleurs artilleurs du championnat Turc la saison dernière, et ami proche de l'ancien pistolero de Beaublanc, Jamar Smith, qu'il a côtoyé en D-League, à Malaga et en Israël, se dit serein et déterminé pour la suite de la saison :"Ce n'était que le 1er match. Je dois continuer à être agressif. Il y a des bons et des mauvais soirs. Dans mon esprit, ce match est derrière moi. je me tiens prêt et je suis concentré pour le match de mercredi. Et pour être meilleur que lors du match précédent. Mais j'étais prévenu avant de venir ici. Jamar Smith m'a expliqué. Ici, tu as une cible dans le dos. Quand tu joues bien, on t'aime. Quand tu joues mal, il peut y avoir un peu de critiques. Le plus important, c'est de ne laisser personne te déprimer."

L'arrière US Kenny Hayes, déjà critiqué mais bien décidé à faire sa place au Limoges CSP - Radio France
L'arrière US Kenny Hayes, déjà critiqué mais bien décidé à faire sa place au Limoges CSP © Radio France - Jérôme Ostermann

Et au joueur, originaire de l'Ohio, grand fan des Cleveland Cavaliers et de LeBron James, d'expliquer sa positive attitude :"Mon slogan, c'est devenir meilleur, jour après jour. Je n'accorde pas d'attention aux critiques. Je vais continuer à jouer mon jeu et à rester positif. Je reste en dehors des réseaux sociaux. Les critiques, ce n'est pas bon mais ça fait partie de ce travail. Je l'accepte. Je suis quelqu'un de fort. Je crois en moi et mes coéquipiers aussi. Mon avenir est ici. Je ne pense à rien d'autre. Et je veux faire encore mieux que Jamar. Donc gagner le titre sans perdre un match en finale !" conclut-t-il dans un sourire. A lui de montrer son meilleur visage, sans trop tarder. Pourquoi pas dès ce mercredi soir face au Champion de France en titre ?