Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Le Limoges CSP s'incline à Nancy sans Randy Culpepper

dimanche 8 novembre 2015 à 23:09 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Le proverbe dit que la défense fait gagner les titres. Mais pas forcément les matchs. Le CSP en a encore fait l'amer expérience ce dimanche soir face à une équipe de Nancy qui décroche son premier succès de la saison en championnat.

Philippe Hervé se passe de Randy Culpepper face à Nancy
Philippe Hervé se passe de Randy Culpepper face à Nancy © Radio France - Jérôme Ostermann

Nancy, France

Nancy avait beau perdre tous ses matchs de ProA depuis le début de saison, cette équipe tournait à pratiquement 85 points marqués sur les 6 premières journées de championnat. Dimanche soir, le Sluc n'en a inscrit que 58 mais s'est imposé face à des limougeauds inoffensifs avec seulement 54 points marqués.

Limoges a pourtant eu l'occasion de repasser devant dans les dernières minutes mais les joueurs ont vendangé bon nombre de possessions. Le CSP s'est aussi fait largement dominé dans le secteur du rebond (29 contre 39 dont 14 offensifs pour Nancy), mais en l'absence de Camara et face à une équipe dont c'est le point fort, cela est moins surprenant.

Zéro minutes de jeu pour Randy Culpepper

En revanche, voir le meneur US Randy Culpepper collé sur le banc tout au long de la rencontre laisse songeur. Après la défaite en Grèce, l'entraineur Philippe Hervé avait évoqué des attitudes inacceptables sans jamais parler de lui. Dimanche soir, la sanction est tombée.

Après la rencontre, Philippe Hervé a d'abord expliqué que son joueur avait mal au dos la veille de la rencontre avant d'affirmer qu'il s'agit d'un choix du coach. De son côté Randy Culpepper a exprimé sa frustration sur les réseaux sociaux à travers plusieurs Tweets. Lui était prêt à jouer et dit ne pas comprendre pourquoi l'entraineur ne l'aime pas.

Une situation à régler au plus vite

La situation ne peut plus durer et le président du club Frédéric Forte va devoir trancher. Coïncidence ou pas, nos confrères de l'Est Républicain affirment que le club espère toujours l'arrivée de DaShaun Wood, l'ancien meneur du Mans. Depuis le début de saison, le CSP est un éternel chantier. Ce n'est visiblement pas prêt se s'arrêter alors que se profil un match des plus important en Euroleague jeudi face à Milan.