Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le premier match du Sens Volley 89 annulé pour un cas de Covid-19 chez les joueuses adverses

-
Par , France Bleu Auxerre

Alors qu'elles devaient retrouver la compétition après plus de sept mois d'arrêt, les joueuses du Sens Volley 89 devront patienter une semaine de plus. Leur rencontre de samedi soir face à l'Institut fédéral a été annulée car une joueuse toulousaine a été testée positive au Covid-19.

Le complexe Roger Breton n'accueillera pas de rencontre ce samedi soir
Le complexe Roger Breton n'accueillera pas de rencontre ce samedi soir © Maxppp - Nicolas Creach

Rentrée en décalé pour les volleyeuses de Sens. Alors qu'elles devaient démarrer leur saison de championnat Élite (deuxième division) ce samedi soir contre l'Institut fédéral, elles devront finalement se contenter d'une séance d'entraînement. La rencontre contre les Toulousaines a été repoussée car une joueuse adverse est positive au Covid-19. Deux autres présentent des symptômes.

S'il jugeait que ses joueuses manquaient encore un peu de préparation à l'entame de cette saison, l'entraîneur et manager sénonais, Johann Guille est déçu de ce report : "Mon groupe était préparé pour jouer contre l'Institut fédéral et il y avait de l'excitation par rapport à cette grande période de coupure qu'on a pu connaître. Je pense qu'on était vraiment prêts pour tout mettre en place pour remporter ce match".

Un report annonciateur d'une saison compliquée

Malgré la déception, l'entraîneur n'est pas vraiment surpris. "Ça fait un moment qu'on entend parler d'une possible deuxième vague, on s'attendait à vivre une saison particulière, explique-t-il. Il faudra en tout cas être efficace de manière très ponctuelle. On sait très bien qu'on pourra peut-être ne pas jouer pendant quinze jours/trois semaines et qu'ensuite sur la quatrième semaine il faudra être performant tout de suite."

D'autant plus que la plupart des équipes de la poule B, celle de Sens, sont issues de zones placées en alerte rouge. Les Sénonaises sont censées affronter Villejuif, Levallois, Malakoff (petite couronne parisienne), Vitrolles (Bouches du Rhône) et donc l'Institut fédéral basé à Toulouse. Avec la fermeture des gymnases à partir de lundi, l'incertitude plane sur la possibilité qu'auront ses équipes de s'entraîner ou de recevoir des adversaires en compétition. "Entre guillemets, on a la mauvaise poule par rapport à ce qui se passe au niveau sanitaire", regrette Johann Guille.

Pour l'instant, la prochaine rencontre des joueuses du SV 89 à Vitrolles est maintenue. Elle est programmée le samedi 3 octobre à 20 heures. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess