Basket – Handball – Volley

A Poitiers, le renouveau du PB 86

Par Giraud William et Delphine Garnault, France Bleu Poitou mardi 11 octobre 2016 à 17:06

Les basketteurs poitevins dans leur salle de Saint Eloi
Les basketteurs poitevins dans leur salle de Saint Eloi - PB 86

Le PB86 reprend jeudi le championnat de ProB avec un déplacement à Charleville-Mézières. A la veille du coup d'envoi de la saison, France Bleu Poitou vous propose un gros plan sur cette nouvelle saison.

Poitiers s'avance avec des arguments et l'envie de faire aussi bien voire mieux que l'an passé. En mai dernier, le club s'était hissé en quarts de finale des play-offs, avant d'être éliminé par Evreux. L'objectif, c'est donc d'atteindre à nouveau ce palier et si possible d'aller plus haut. Avec le 6ème budget de ProB et la 8ème masse salariale de la division, le PB n'est pas favori mais il a un bon coup à jouer avec 10 joueurs sous contrat et un effectif grandement remanié.

Un effectif modifié

C'est assez rare pour être souligné. Seuls quatre joueurs sont restés. Guillard, Greer, Joseph et Thinon. Tous les autres sont nouveaux. Parmi les très bons coups, il y a Drake Reed, un Américain en provenance d'Evreux qui avait fait très mal à Poitiers en play-offs. On trouve aussi l'ancien Choletais Christophe Léonard et l'intérieur Mickaël Var qui a connu deux montées en ProA avec Boulogne et Le Portel. Enfin, on aura un oeil sur deux jeunes, Sekou Doumbouya, 15 ans seulement, annoncé comme le meilleur joueur de sa génération, et le grand Youssoupha Fall, ses 2,20m devraient peser dans la raquette.

Du mieux financièrement

Après plusieurs années de déficit, le club redresse la barre. Un an après sa prise de fonction, le nouveau président Louis Bordonneau, ancien banquier du Crédit Mutuel, a remis de l'ordre dans les comptes. La situation financière arrêtée en juin est positive. Les deux tiers de la dette ont été remboursés. Si tout va bien, dans un an, les finances seront à nouveau dans le vert. Le PB anticipe néanmoins la baisse probable des aides publiques. Le contrat passé avec l'ancienne région Poitou-Charentes prendra fin l'an prochain. Et rien ne dit que la Nouvelle Aquitaine sera aussi généreuse avec Poitiers (d'autres grands clubs comme Pau ou Limoges auront aussi droit à des subventions).

Davantage de partenaires privés

On est passé d'environ 140 à 160 partenaires privés qui apportent plus de 600.000 euros au club. Un club qui se projette aussi sur le long terme. L'entraîneur Ruddy Nelhomme a prolongé l'aventure pour trois ans. Et le projet Cap 2020 est clair : le PB86 espère dans les prochaines années retrouver la ProA quittée en 2013. Pour cela, les dirigeants le savent, il faudra peut-être disposer d'une autre salle. Et surtout, il faudra un budget d'au moins 3 millions d'euros. Il est actuellement d'environ 2,2 millions.

A écouter ce mercredi matin sur France Bleu Poitou la matinale avec Arnault Thinon

Partager sur :