Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Le Tours Volley Ball aux portes d'une finale européenne

mardi 28 mars 2017 à 8:48 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine

Le club de volley de Tours dispute ce mardi soir la demi-finale aller de la CEV contre Francfort, à la salle Grenon. Le titre européen, c'est l'un des objectifs affichés du club tourangeau cette saison.

Hubert Henno attend une ambiance européenne à la salle Grenon
Hubert Henno attend une ambiance européenne à la salle Grenon © Maxppp - Guillaume Souvant

Indre-et-Loire, France

Il y a tout juste douze années, le TVB vivait le moment le plus fort de son histoire. Les volleyeurs de Tours gagnaient la finale de la Ligue des champions. Hubert Henno était déjà un cadre de l'équipe. Le libéro est revenu l'an passé au club. Le retour sur le devant de la scène européenne, même dans la petite coupe d'Europe, ne peut pas être un hasard pour le club tourangeau.

Ca va être une ambiance européenne comme au bon vieux temps. Hubert Henno, libéro du TVB

Tours reçoit le club de Francfort à 20h à la salle Grenon. Le TVB n'a pas perdu un seul match depuis le début de la compétition (contre Kamnik, Brno, Tessalonique et Karlovarsko). Les Allemands ont aussi fait un parcours parfait dans la compétition. Ils ont pris la 3e place de la saison régulière de leur championnat, et viennent d'atteindre les demi-finales. Autant dire qu'il est difficile de dégager un favori. La forme du moment sera essentiel. "Nous avons peu de temps pour travailler. Nous passons notre temps à récupérer, à raison d'un match tous les trois-quatre jours" dit le manageur du club Pascal Foussard.