Basket – Handball – Volley

Les retrouvailles entre Chambéry et Berlin en Coupe d'Europe de handball

Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie samedi 8 octobre 2016 à 12:37

Comme en 2014 et 2015, Berlin se dresse à nouveau sur la route de Chambéry et son arrière croate Damic Bicanic
Comme en 2014 et 2015, Berlin se dresse à nouveau sur la route de Chambéry et son arrière croate Damic Bicanic © Maxppp - Maxppp

Comme on se retrouve ! La première très grosse affiche de la saison au Phare aura ce dimanche des airs de déjà vu. Comme l'an dernier, Chambéry affronte Berlin en tour préliminaire de la coupe d'Europe EHF de handball. Ainsi en a décidé le tirage au sort.

Une chose est sûre, le Phare va trembler dimanche, pour la première très grosse affiche de la saison. Comme la saison dernière, le Chambéry Savoie Mont Blanc Handball affronte Berlin en tour préliminaire de la coupe d'Europe EHF. Il y a un an, la confrontation face aux champions d'Europe 2015, doubles vainqueurs de la coupe du monde des clubs, et actuels deuxiémes de Bundesliga, avait tourné à l'avantage des savoyards. Les hommes d'Ivica Obrvan devront à nouveau déjouer les pronostics pour continuer l'aventure, et espérer, comme l'an dernier, atteindre le Final 4 de la compétition.

"Plus d'effet de surprise". Le capitaine chambérien Benjamin Gille

De l'avis général, les "renards berlinois" avaient sans doute pris les chambériens de haut la saison dernière. Résultat, les champions d'Europe de l'édition précédente avaient mordu la poussière, tenus en échec au match aller en Allemagne (31/31), puis dominés au retour dans un Phare en ébullition (34/30). Cette année, "il n'y aura plus d'effet de surprise" estime le capitaine savoyard Benjamin Gille, qui regrette un peu ces retrouvailles si tôt dans la compétition : "Ce sont les choix de l'EHF, il n'y a pas de protection. C'est vrai que c'est un peu rude, mais il faut faire avec. Comme nous, ils n'ont pas du sauter de joie à l'annonce du tirage. L'effet de surprise ne marchera plus, ils sont avertis des qualités de notre équipe. Ils nous craignent, mais on aime ce genre de défi, compliqué. J'espère que l'on va trouver les armes pour les contrer et se faire plaisir, car c'est vraiment une très belle affiche".

ECOUTEZ le capitaine du Chambéry Savoie Mont Blanc Handball Benjamin Gille

Chambéry et Berlin, deux équipes en forme

Les retrouvailles promettent d'autant plus que les deux formations sont plutôt en forme en ce début de saison. Toutes compétitions confondues, les chambériens, invaincus au Phare, restent sur une série de cinq victoires en six rencontres, avec un seul revers en championnat à Nantes. Une seule défaite également pour Berlin, mercredi dernier face à Kiel, mais les allemands jusqu'ici ont été particulièrement impressionnants, notamment en dominant le PSG en finale de la coupe du monde des clubs.

"Mettre le maximum de pression à domicile". Le pivot chambérien Johannes Marescot

Contrairement à la double confrontation d'octobre 2015, le match retour aura lieu cette fois à Berlin. "Un avantage pour les allemands" reconnaît le pivot chambérien Johannes Marescot : "Il va falloir être d'entrée de jeu aussi efficace et précis, voire plus, que l'année dernière. On a pas l'avantage cette fois de terminer chez nous. Le match aller ce dimanche à domicile est donc le plus important. Il faudra tout donner pour tenter de faire un écart important. Nous sommes dans une bonne spirale, on se sent fort au Phare".

ECOUTEZ le pivot du Chambéry Savoie Mont Blanc Handball Johannes Marescot

Coup d'envoi de la rencontre à 17h ce dimanche au Phare.

Partager sur :