Sports

Les volleyeuses de Chamalières veulent retrouver l'élite au plus vite !

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne mercredi 5 octobre 2016 à 14:25

Amman Toubani (coach) Mylène Toubani Bardet (présidente) Lucie Dekekeulaire (libéro)
Amman Toubani (coach) Mylène Toubani Bardet (présidente) Lucie Dekekeulaire (libéro) © Radio France - Eric Le Bihan

Relégué à l'issue de la première saison en Ligue A de son histoire, le Volley-ball Club de Chamalières ambitionne de remonter, malgré un budget à la baisse.

On leur prédisait le pire et il est arrivé. Les volleyeuses de Chamalières ont pourtant bien failli déjouer tous les pronostics. Le maintien dans l'élite s'est joué lors de l'ultime journée de championnat et c'est Nancy-Vandoeuvre qui a décroché le gros lot. Emmené par son contingent d'internationales africaines, le Volley-ball Club Chamalières a dû faire avec un effectif souvent incomplet et des moyens limités. Ce sera encore le cas cette saison en élite féminine (la 2e division), puisque le budget a été amputé de 30%.

Cette saison, j'ai pris la décision de ne pas faire le caliméro - Atman Toubani, le coach du VCC

Le groupe toujours dirigé par l'exigeant Atman Toubani est restreint, mais suffisamment qualitatif pour viser au minimum les playoffs d'accession. Si l'ossature du VCC a fière allure, les rotations seront plus délicates. Mais Toubani a pris la bonne résolution de faire avec. Ou plutôt sans profondeur de banc. La poule A est sans doute la plus relevée des deux groupes d'élite féminine, mais pas de quoi effrayer des Chamaliéroises toujours aussi motivées. Le premier match de championnat remporté facilement face à une "faible équipe" de Villejuif n'avait pas forcément valeur de révélateur, mais les suivants permettront de mieux jauger le niveau réel des panthères. Après un déplacement à Toulouse samedi prochain pour y affronter les jeunes pousses de l'INSEP, Chamalières se testera vraiment samedi 15 octobre à la maison des sports de Clermont-Ferrand, à l'occasion du choc contre les Nordistes de Harnes. Une soirée que le club voudra réussir sur et autour du terrain.

Les ambitions d'Atman Toubani, l'entraineur du VCC

Fidèle aux valeurs du VCC , la dynamique présidente, Mylène Toubani Bardet, a souhaité faire de ce match un évènement sportif, mais aussi une soirée énergique et conviviale. Une zumba party sera proposée à la mi-temps et à l'issue de la rencontre (un match de Coupe de France masculine entre Riom/Cébazat et Saint-Etienne est également programmé à 17h00 en lever de rideau). De quoi séduire le public le plus large possible et inciter de nouveaux partenaires à investir dans un club à la recherche de soutiens financiers. Dans l'absolu, il faudrait pouvoir porter le budget à 800 000 euros d'ici la saison prochaine. C'est dans cet esprit que l'association "Volley Business Club" a été lancé cet été. Faute de moyens supplémentaires, les dirigeants des panthères ne pourront pas faire des miracles. Surtout si le club retrouve l'élite dès la saison prochaine...

La présidente du VCC, Mylène Toubani Bardet, à la recherche de nouveaux partenaires

Objectif remontée pour les panthères de Chamalières - Aucun(e)
Objectif remontée pour les panthères de Chamalières - Volley-ball Club de Chamalières

Partager sur :