Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue des champions : dans un match à très haute intensité, le Brest Bretagne Handball cède contre Györ

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Malgré un très bon match, le Brest Bretagne Handball a finit par céder face à Györ, champion d'Europe en titre. Les Brestoises, qui menaient de quatre buts à un quart d'heure de la fin, s'inclinent 29-28.

Brest - Györ, en Ligue des champions
Brest - Györ, en Ligue des champions © Radio France - Thomas Lavaud

Il faut se rendre compte de l'adversaire, avec qui le Brest Bretagne Handball a joué les yeux dans les yeux ce dimanche à Brest Arena, comme il y a un mois en Hongrie

Il y a deux ans, contre cet ogre du handball féminine, le BBH n'avait pas fait le poids. Hier encore, il a fait plus que rivaliser face à cette référence mondiale qu'il retrouvera, peut-être, lors de la finale à quatre. Un maigre consolation pour le BBH, battu 29-28, malgré une avance de quatre buts à un quart d'heure de la fin.

Foppa lance le match

Comme à l'aller, le BBH a livré un début de match rêvé. La pivot Pauletta Foppa a pris le dessus sur l'axe de la défense hongroise (quatre buts entre les troisièmes et treizièmes minutes) et Ana Gros a remporté son duel sur Amandine Leynaud (4/4 aux jets de sept mètres).

Un soupçon de réussite en plus, avec Sandra Toft - déjà auteure de trois arrêts - aidée par ses montants à quelques reprises, a fait que Brest a pris les commandes du match (9-5, 20e).

Mais la capacité de Györ à imprimer un rythme comme personne n'a su le faire cette saison à Brest Arena, incitait à la prudence. Et effectivement, limitées à cinq buts lors des vingts premières minutes, les Hongroises en ont marqué neuf autres avant la mi-temps. Mais quatre buts de Monika Kobylinska (5/5 aux tirs en première période) ont permis à Brest de conserver un mince avantage à la mi-temps (15-14).

Darleux relance Brest

Après la pause, la capitaine Coralie Lassource a pris le relais pour maintenir son équipe dans le match, car Györ a maintenu, voir intensifié le rythme. Le tenant du titre est passé devant pour la première fois à la 28e (20-19).

Un utlime sursaut, initié par l'entrée de Cléopatre Darleux (cinq arrêts) ont redonné de l'allant à Brest qui a atteint, une seconde fois, son plus gros avantage du match (25-21, 45e). Mais l'armada hongroise, plus dense, plus expérimentée, et menée par Veronica Kristiansen (neuf buts) a fini par prendre le dessus.

Comme à l'aller, en Hongrie, le BBH ressort de son match avec un sentiment amer de déception et de fierté. Et renforcée dans son idée qu'il aura son mot à dire dans cette Ligue des champions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu